Charlotte Brives

Chargée de Recherche - HDR Chercheur·ses Université de Bordeaux
Contacter Charlotte
academia
Site géographique Faculté de Sociologie
3 ter, Place de la Victoire
Bordeaux

Thèmes de recherche

  • anthropologie des sciences
  • anthropologie de la santé
  • multi-species studies
  • environmental studies
  • antibiorésistance
  • microbes

Axe(s) de recherche

Projet(s) de recherche

Encadrement doctoral

  • Thèse de doctorat de Charlotte Whittington, "Domestication des virus à usage thérapeutique"

Principales publications

Ouvrages :

2022, Face à l’antibiorésistance, une écologie politique des microbes, Paris, Éditions Amsterdam.

Direction d’ouvrages et de numéros spéciaux :

2021, avec Matthäus Rest and Salla Sariola (dir.), With Microbes, Mattering Press.

2021, avec Alexis Zimmer (dir.), numéro spécial : Écologies et promesses du tournant microbien, Revue d’Anthropologie des Connaissances, 15(3).

2016, avec Emilia Sanabria et Frédéric Le Marcis (dir.), Special issue: The politics and practices of evidence in global health, Medical Anthropology, Cross-Cultural Studies in Health and Illness, 35(5).

Articles publiés dans des revues à comité de lecture :

2021 (avec Alexis Zimmer), « Introduction : Écologies et promesses du tournant microbien », Revue d’Anthropologie des Connaissances, 15(3).

2021, avec Rémy Froissart, « evolutionary biology and regulation of medicines: a necessary ‘pas de deux’ for future successful bacteriophage therapy”, Journal of Evolutionary Biology, https://doi.org/10.1111/jeb.13904

2021, avec Rémy Froissart, “Évolutions et involutions dans la biomédecine, thérapie phagique et antibiorésistance », Revue d’Anthropologie des Connaissances, 15(3).

2020, avec Jessica Pourraz, “Phage Therapy as a potential solution in the fight against AMR: obstacles and possible futures”, Palgrave Communications, 6. https://www.nature.com/articles/s41599-020-0478-4

2020, avec Mirelle Ansaldi, Pascale Boulanger, et al., « Un siècle de Recherche sur les Bactériophages », Virologie, 24(1) : 9-22. doi:10.1684/vir.2020.0809

2020, avec Mireille Ansaldi, Pascale Boulanger, et al., « Les applications antibactériennes des bactériophages », Virologie, 24(1) : 23-36. doi:10.1684/vir.2019.0805

2017, “The myth of a naturalised male circumcision : heuristic context and the production of scientific object », Global Public Health. Doi: 10.1080/17441692.2017.1414284

2017, « Que font les scientifiques lorsqu’ils ne sont pas naturalistes ? » Le cas des levuristes, L’Homme, 222 : 35-56.

2016, avec Emilia Sanabria et Frédéric Le Marcis, « What’s in a context ? Tenses and tensions in Evidence-Based Medicine », Introduction to the special issue on EBM, Medical Anthropology, Cross-Cultural Studies in Health and Illness, 35(5)

2016, « Biomedical Packages: adjusting drugs, bodies and environment in a phase 3 clinical trial », Medicine, Anthropology, Theory, 3(1) : 1-28.

2015, « Réflexivité partagée, jeux de miroir autour d’un laboratoire de biologie », EspacesTemps.net, http://www.espacestemps.net/articles/reflexivite-partagee/

2015, « Pour eux c’est seulement à propos de la mortalité », la production des données et ses conséquences dans le déroulement d’un essai clinique, Sciences Sociales & Santé, 33(2) : 41-64.

2015, avec Frédéric Le Marcis, « Réimaginer des communautés ? Les conséquences du traitement précoce contre le VIH/sida en Côte d’Ivoire », Terrain (64) : 84-103.

2013, « Identifying ontologies in a clinical trial », Social Studies of Science, special issue: « A turn to ontology on STS ? », 43 (3) : 397-416.

2012, « L’individu dans un essai thérapeutique, sur quelques aspects du devenir objet dans les expérimentations scientifiques », revue d’Anthropologie des Connaissances, 6-3 : 185-207.

2009, « le rôle des écrits éphémères dans la production des faits scientifiques, la domestication de la levure sauvage », Langage et Société (27) : 71-81

Chapitres d’ouvrages :

2021, avec Dominique Maraninchi, « De la santé », in Collectif (Eds.), Relions-nous, La constitution des liens, an 1, Paris : Les Liens qui Libèrent.

2021, “Pluribiosis and the never-ending microgeohistories”, in Brives, Rest and Sariola (Eds), With Microbes, Mattering Press.

2018, “From fighting against to becoming with, viruses as companion species”, in Jean-Denis Vigne et Charles Stépanoff (eds.), Hybrid Communities: Biosocial Approaches to Domestication and Other Trans-species relationships. London: Routledge.

2014, « Repenser l’objectivité scientifique, des relations entre humains et non humains au sein d’un laboratoire de biologie », in Matthieu Quidu (Dir.), L’épistémologie du corps du savant, tome 2 : la recherche scientifique comme expérience corporelle, Paris, L’Harmattan.

2011a, « La levure amie des hommes, les organismes expérimentaux dans la production du savoir scientifique », in THIERY Olivier et HOUDART Sophie (Dirs.), 2011, Humains, non humains. Repeupler les sciences sociales, Paris, La Découverte.

2011b, « Le microscope comme producteur de nouveaux existants », in JACOB Christian (Dir.), 2011, Les lieux de savoir, Vol. II : Les gestes du travail savant, Paris, Albin Michel.

2007, avec Bruno Latour « Wissenschaft durch den gefrierschrank betrachtet, in TE HESSEN Anke, 2007, AUF:ZU, Der schrank in den wissenschaften, Berlin, Akademie verlag, pp. 74-80.