Sarah Zaïd

Doctorant·es Université de Bordeaux
Contacter Sarah
Site géographique Université de Bordeaux
3ter Place de la Victoire
33000 Bordeaux

Bio

Mon parcours universitaire m’a amené à interroger les questions de participation culturelle. Ce sont des recherches que j’ai commencées lors de mes deux masters à l’université Gustave Eiffel/UPEM. Le premier, en Développement Culturel et Territorial (DCT), où j’ai travaillé sur : Les projets participatifs le nouvel outil de la rencontre humaine dans le milieu du spectacle vivant – l’exemple de la MC93. L’autre, en Histoire/Recherche, avait pour sujet : Le carnaval de Créteil (1980-2010) – La participation culturelle des habitants : renaissance ou essoufflement des acteurs ?

Historienne de formation je reprends mon cursus universitaire en sociologie afin de pour poursuivre mes recherches sur la participation culturelle. J’interroge les effets sociaux et sociétaux politiques de la participation culturelle avec une attache particulière pour le lien social et les liens humains. C’est un sujet transdisciplinaire qui mêle histoire et sociologie en passant par l’urbanisme ou encore l’anthropologie.

Thèmes de recherche

  • Participation culturelle
  • Lien social
  • Droits culturels
  • Politiques culturelles
  • Histoire culturelle
  • Education populaire

Recherche en cours

Du visible à l’invisible : les enjeux politiques et sociaux de la participation artistique et culturelle, le chemin vers un nouvel humanisme.

L’objet de ma recherche porte sur la participation culturelle mise en place dans diverses institutions culturelles publiques et/ou privées d’Ile-de-France. Il s’agira d’étudier la participation culturelle comme le nouvel outil culturel et politique favorisant la création d’une nouvelle forme de lien social, autour de la culture et sur les territoires. Pour cela je prends pour point de départ l’éducation populaire et ses héritages. J’analyse également la participation culturelle à l’aune des droits culturels.

Mes recherches s’attachent à étudier les liens humains qui s’observent dans la participation culturelle et qui font partie des « formes cachées » de la participation culturelle, pour reprendre l’expression d’Estelle Zhong. Ces « formes cachées » interrogent la nature du lien social, les identités qui se confrontent, qui se rencontrent et les effets sociaux et sociétaux politiques. Ce projet s’attache également à procéder à une mise en perspective de la participation culturelle dans l’histoire contemporaine, en prenant pour point de départ les années 1970. La réflexion sur cette thématique m’amène à explorer l’histoire de la participation pour en comprendre la genèse, l’évolution et les mécanismes. C’est explorer une vision introspective de la participation afin d’en comprendre les enjeux des acteurs, leurs échecs, leurs réussites ou leur vieillissement.

Encadrement doctoral

  • Mme Françoise Liot

Actualités de Sarah Zaïd

Pas d'actualités pour le moment