Cécile Vigour

Directrice de recherche CNRS Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Cécile
Site géographique Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

Bio

Mes recherches portent principalement sur :

  • les politique de réformes et changements de l’institution judiciaire en Europe (Belgique, France, Italie, Pays-Bas) – concernant l’enracinement d’une logique gestionnaire dans la justice, les rapports entre justice et politique notamment. Ces travaux mettent en perspective les transformations de la justice par rapport aux réformes globales de l’Etat.
  • l’étude des rapports des citoyen.nes à la justice et à la police en France, dans une perspective de sociologie de la réception de l’action publique.
  • Les parlements et les élu.es du point de vue de leurs conceptions de la démocratie, de la représentation, de leurs rôles et valeurs, et de leur participation à l’écriture des lois.

S’appuyant sur des enquêtes qualitatives et quantitatives, mes recherches prennent en compte et croisent les points de vue des citoyen.nes et professionnel.les ou élu.es.

Comparaison, analyse des jeux d’échelle et des processus de transferts sont au cœur des protocoles de recherche que je mets en œuvre

Thèmes de recherche

  • justice
  • réception de l’action publique
  • réforme de l’Etat
  • parlementaires
  • méthodes mixtes

Axe(s) de recherche

Atelier(s)

Co-animatrice de l'atelier d'écriture dans les sciences sociales (avec Hyppolyte Kouao et Eva Portel)

Recherche en cours

Participation à deux projets de recherche coordonnés par Camille Bedock :

1) Recherche INEGAPOL “Inégalités et conceptions du système politique : comprendre le décalage entre élus et citoyens (coord. Camille Bedock), financée par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.

  • Enquête quantitative par questionnaires auprès de citoyens européens et d’élus locaux en France et en Italie.
  • Entretiens approfondis avec des citoyens et des élus locaux en Nouvelle-Aquitaine, Bretagne et Emilie-Romagne.

 

2) Recherche Unequal Citizens, financée par l’ANR.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Membre du Conseil de l’Ecole Doctorale ESP2, Université de Bordeaux, depuis mars 2022.
  • Elue au Conseil Scientifique de Sciences Po Bordeaux, depuis oct. 2021.
  • Elue au conseil de laboratoire du Centre Emile Durkheim, depuis mars 2021.

Encadrement doctoral

  • Lilian Hosteins, Inégalités et conceptions du système politique. Comparaison des points de vue d’élus locaux en France et en Italie, co-direction avec C.Bedock, thèse en science politique depuis nov. 2021. Projet Inegapol financé par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.
  • Nicolas Bina, Diriger une administration centrale. Contribution à la sociologie des très hauts fonctionnaires de l’Etat (1990-2022), thèse en science politique depuis oct. 2021).
  • Antonin Cheron, Le démantèlement du nucléaire, co-direction avec A. Surubaru, thèse en sociologie depuis déc. 2021. Financement du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.

Enseignement

  • « Sociologie judiciaire », travaux dirigés (12h), master 2 « Justice et droit du procès » (coord. par C. Chainais) et « Communication judiciaire », Université Paris2-Assas, depuis sept. 2021..
  • Interventions régulières à l’ENM sur mes différentes thématiques de recherche, depuis 2002.
  • « La comparaison en sciences sociales », cours (18h), master 1, université de Bordeaux, faculté de sociologie, depuis sept. 2021.

Principales publications

Ouvrages & HDR :

  • Vigour, B. Cappellina, L. Dumoulin et V. Gautron, La justice en examen. Attentes et expériences citoyennes, Paris, Puf, coll. Lien social, 2022.
  • La justice à l’épreuve de la gestion publique. Sociologie de la gestionnarisation des organisations publiques, Sciences Po, Paris, 2019 (garant : P. Bezes).
  • Réformes de la justice en Europe. Entre politique et gestion, Louvain-La-Neuve, De Boeck Supérieur, 2018.
  • La comparaison dans les sciences sociales. Pratiques et méthodes, La Découverte, Guides Repères, 2005.

Direction d’ouvrage

  • de Galembert, O. Rozenberg, C. Vigour, Faire parler le parlement. Méthodes et enjeux de l’analyse des débats parlementaires pour les sciences sociales, Paris, LGDJ, 2013.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • (avec V. Gautron) « Les citoyens face à la justice pénale : un sentiment punitif surévalué », Revue Lexbase pénal, sept. 2022.
  • (avec B. Cappellina) « Accès et recours différenciés au droit et aux tribunaux civils. Étude des représentations et modes de réception de la justice », Droit et société, 106, 2020, p. 603-622.
  • (avec L. Dumoulin) « Emotions, droit et politique. Bilans et perspectives interdisciplinaires », Droit et société, 105, 2020, p. 453-472.
  • « L’indépendance des magistrats, une approche comparée », Les Cahiers Français, La Documentation Française, dossier « Quelle justice au XXIe siècle ? », 416, 2020, p. 74-81.
  • (avec J. Hersant) „Judicial politics on the ground“, Law and Social Inquiry, 42(2), 2017, p. 292-7.
  • „Professions in Policy and Knowledge Transfer: Adaptations of Lean Management, and Jurisdictional Conflict in a Reform of the French Public Service”, International Journal of Sociology, 45, 2015, p. 112-132, Routledge.
  •  “Veto Players and Interest Groups in Lawmaking. A Comparative Analysis of Judicial Reforms in Italy, Belgium and France”, Comparative Political Studies, 2014, 47, p. 1891-1918.
  • “French MPs and Law-making: Deputies’ activities and citizens’ perceptions”, Journal of Legislative Studies, 2013, 19 (2), p. 219-245.