Anna Maria Lecis Cocco Ortu

Maîtresse de conférences en Droit public, Sciences Po Bordeaux Enseignant·es-chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Anna Maria
Site géographique Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

Bio

Anna Maria Lecis Cocco Ortu est Maîtresse de conférences en Droit public à Sciences Po Bordeaux et membre du CED depuis septembre 2020.

Titulaire d’un doctorat en cotutelle de l’Université d’Aix-Marseille et de l’Université de Sienne (Italie), elle est également associée au CDPC – Jean-Claude Escarras, CNRS UMR 7318 DICE et au DIPEC – Groupe de recherche sur le droit public, européen et comparé de l’Université de Sienne.

Ses recherches portent essentiellement sur la justice constitutionnelle et la protection des droits, en France et en perspective comparée, avec une attention particulière pour les techniques interprétatives et judiciaires ainsi que pour l’influence de la société civile sur la jurisprudence.

Elle est membre des comités de rédaction de La Lettre d’Italie et de la « Chronique Italie » de l’AIJC – Annuaire international de justice constitutionnelle ainsi que des revues italiennes GenIUS, Revue d’études juridiques sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre et Quaderni costituzionali, section des Chroniques constitutionnelles étrangères.

Thèmes de recherche

  • Droit constitutionnel français et comparé
  • Justice constitutionnelle
  • Protection des droits fondamentaux
  • Rapports entre systèmes
  • Public Interest Litigation

Recherche en cours

Recherches collectives en cours :

IACL-AIDC Research Group on Cross-judicial fertilization sur l’utilisation de précédents étrangers par les juges constitutionnels, dirigé par Tania Groppi, Marie-Claire Ponthoreau et Irene Spigno (https://www.academiaidh.org.mx/crossjudicialfertilization)

Latin American Constitutional Reasoning Project – CORE LATAM, dirigé par Johanna Fröhlich, réunissant plus de 30 chercheur.se.s de différents pays européens et sudaméricains (https://corelatam.com/)

 

 

Enseignement

  • Institutions politiques françaises, 1A (cours magistral)
  • Droit et institutions publiques, 3A (conférence de méthode)
  • Administration publique, 4A Master Carrières administratives (conférence de méthode)
  • Droit constitutionnel, 5A/Prépa OENA (séminaire)
  • Introduction au système politique italien, 1A FIFI (cours d'ouverture)

Principales publications

Ouvrage:

« Les interventions des tiers porteurs d’intérêts collectifs dans les contentieux constitutionnels incidents français et italien. Étude sur l’élargissement du débat contradictoire dans un contentieux concret et objectif », LGDJ, Collection « Bibliothèque de droit public », tome 302, 2018, 446 p.

Principales publications récentes :

  1. « Il Consiglio costituzionale francese di fronte all’emergenza sanitaria, tra tutela (effettiva) dello stato di diritto e tutela (disattesa) dei diritti », à paraître, Percorsi costituzionali, n°2/2021 ;
  2. « La Cour constitutionnelle italienne et le public : à la recherche d’une confiance renouvelée entre œuvre pédagogique et légitimation », AIJC-Annuaire international de justice constitutionnelle, vol. XXXV-2019, 2020, p. 37-52 ;
  3. « Le rôle des associations dans la protection des personnes vulnérables entre protection des droits et évolution du droit : étude sur les stratégies de litige en QPC », in H. Alcaraz, C. Severino (dir.), Systèmes de contrôle par voie préjudicielle et protection des personnes en situation de vulnérabilité, Confluence des droits, Aix-en-Provence, 2020 ;
  4. « Le Protocole 16 et l’exemple italien : la ratification oubliée et le dialogue manqué dans l’affaire des enfants nés d’une GPA », in C. Tzutzuiano, T. Disperati (dir.), La saisine pour avis de la CEDH : entrée en vigueur du Protocole n° 16, PUAM, 2020 ;
  5. « La prise en compte du premier avis de la Cour EDH par la Cour de cassation italienne : nouvelles perspectives pour le dialogue des juges en matière de droits fondamentaux dans l’espace européen », La Revue des droits de l’homme [En ligne], Actualités Droits-Libertés, n° 10/2020 ;
  6. « L’apport ambivalent du numérique à la participation politique : vraie ou fausse démocratisation ? », Confluence des droits – La Revue, 2020, https://confluencedesdroits-larevue.com/?p=1149  ;
  7. « L’équilibrisme de la Cour constitutionnelle italienne en matière d’euthanasie, entre activisme et respect du rôle du législateur », La Revue des droits de l’homme [En ligne], Actualités Droits-Libertés, n° 1/2020 ;
  8. « L’accès des tiers au juge constitutionnel, manifestation d’un droit au juge constitutionnel ? », in L. Gay, C. Severino (dir.), « Du « droit constitutionnel au juge » vers un « droit au juge constitutionnel » ? », Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie, LGDJ, Paris, 2020, p. 165-184 ;
  9. « ‘‘Questa legge s’ha da fare’’ : la Cour constitutionnelle italienne, l’euthanasie et une nouvelle forme de déclaration d’inconstitutionnalité à effet différé », Constitutions, n° 2/2019, p. 51-56 ;
  10. « Openness and Transparency in the Constitutional Adjudication: Amici Curiae, Third-Parties Intervention and Facts-Finding Powers » (avec T. Groppi), in V. Barsotti, P.G. Carrozza, M. Cartabia, A. Simoncini, Dialogues on Constitutional Justice. Comparative Reflections on the ‘‘Italian Style’’, Routledge, 2020, p. 63-81 ;
  11. « Les référents jurisprudentiels extra-systémiques dans la jurisprudence de la Cour EDH et de la Cour IDH : le recours aux « précédents » d’autres organes internationaux au service d’un corpus juris des droits de l’homme ? », RDP, n° 2/2018, p. 499-528 ;
  12. « La désignation des candidats à la présidence, entre partis politiques et citoyens : la nécessité d’un encadrement juridique des primaires ouvertes ? », Politeia, n° 32/2018, p. 93-115

Actualités de Anna Maria Lecis Cocco Ortu

Pas d'actualités pour le moment