Marine Delaunay

Chercheure Postdoctorale Postdoctorant·es Université de Bordeaux
Contacter Marine
Site géographique Université de Bordeaux
3 Ter, Place de la Victoire
Bâtiment I, département de sociologie
33000 Bordeaux
0645646546

Bio

Marine Delaunay est titulaire d’un doctorat en sociologie. Elle est l’auteure d’une thèse soutenue à l’Université de Bordeaux en 2019 et intitulée Les violences entre partenaires intimes : De l’indignation politique et morale aux pratiques routinières des institutions pénales. Une comparaison entre la France et la Suède. Ce travail a reçu le second prix de thèse de l’Institut des Hautes Etudes du Ministère de l’Intérieur en 2021.
Elle a approfondi ses analyses en tant que chercheure post-doctorante au sein de l’équipe Genvipart en 2020. Depuis janvier 2022, elle intervient en tant que chercheure post-doctorante sur une recherche portée par Béatrice Jacques et qui étudie l’expertise citoyenne en santé à partir du cas des patients partenaires en cancérologie.
En parallèle, elle s’intéresse également à l’émergence d’un dispositif médicolégal innovant pour la prise en charge des violences conjugales en dehors du circuit habituel des réquisitions judiciaires aux côtés de Romain Juston Morival.

Axe(s) de recherche

Recherche en cours

  • « Expertise citoyenne en santé : de la professionnalisation des patients-experts à leur légitimité dans la formation des soignants et la recherche en cancérologie. » Recherche coordonnée par Béatrice Jacques, maîtresse de conférences en sociologie. 2022-2023

La recherche comporte plusieurs objectifs. 1) Elle collecte des éléments de compréhension sur le problème du statut des savoirs et savoirs faires rencontré par les malades en cancérologie. Il s’agit d’apporter des pistes de réflexion pour faciliter leurs reconnaissances et enrichir les référentiels de compétences déjà existants. 2) La recherche interroge également la répartition des pouvoirs dans la formation des (ex)patients et des soignants par les patients et dans la recherche en oncologie. Elle vise à dresser une série de stratégies pour améliorer la présence des malades et leur capacité d’action et de décision dans ces sphères. 3) Enfin, cette étude initie une vraie réflexion sur la professionnalisation des patients-experts-partenaires-formateurs-co-chercheurs en travaillant sur leur statut, leur rémunération, leur reconnaissance parmi les équipes de soins et auprès des malades en oncologie. Il s’agit de révéler les leviers présents dans d’autres pays, par une mise en perspective comparative avec le cas du Québec. Il s’agit également de mettre en exergue ce qui est transférable et adaptable selon les contextes nationaux. En définitive, la recherche porte l’enjeu de montrer à quelles conditions l’intégration des patients dits experts peut être une voie pour la démocratie sanitaire et comment elle peut contribuer à une amélioration de la santé des personnes atteintes de cancer, des pratiques professionnelles et du système de soins.

 

  • « L’articulation de la justice et du soin au prisme de la prise en charge des victimes de violences conjugales : le cas des procédures médicolégales hors réquisition judiciaire. » Recherche conduite avec Romain Juston Morival, maître de conférences à l’Université de Rouen, Normandie (Laboratoire DySoLab-IRIHS) 2020-2022

Depuis les années 2000, certaines unités médico-judiciaires accueillent les victimes de violences (physiques, psychologiques et sexuelles) et collectent les preuves médico-légales sans réquisition judiciaire. Ce dispositif consiste à établir un certificat sur lequel figure un nombre de jours d’incapacités totales de travail (ITT) à propos des séquelles physiques, sexuelles et psychologiques des victimes sans plainte ni réquisition judiciaire préalables. La prise en charge judiciaire de ces affaires est généralement initiée par le dépôt d’une plainte, suivie d’une consultation médico-légale requise par le procureur et organisée par les services de police. Celle-ci est décisive du point de vue de la qualification, de l’orientation et de la sanction pénales. Modifiant le cours de ce processus, le dispositif d’accueil des victimes hors réquisition répond à des contraintes structurelles et charrie des enjeux d’adaptation du point de vue de la procédure pénale ainsi que du point de vue de la médecine légale. La tendance à la généralisation de ce dispositif à l’échelle nationale est l’occasion d’interroger sa genèse et de saisir ses effets socio-organisationnels sur l’administration de la preuve pénale ainsi que sur la distribution des tâches entre les professionnels du champ médico-légal.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Co-responsable élue du réseau thématique 13, « Sociologie du droit et de la justice », de l’Association Française de Sociologie, aux côtés de Sebastian Billows.
  • Co-responsable de la section 09 “Gender-Based Violence : Politics, Protests and Productions”, European Conference on Politics and Gender (ECPG) de l’European Consortium for Political Research (ECPR) aux côtés de Zorana Antonijevic et Sofia Strid.

Enseignement

  • Cours magistral "Genre et droit : le droit au prisme des rapports sociaux de genre", Master Études de genre, Université Bordeaux Montaigne (2021-2022)
  • Encadrement de mémoires : master et 3ème année sociologie et science po (2018-2022)
  • Initiation à la recherche, Institut Régional du Travail Social, Région Nouvelle Aquitaine (2021-2022)
  • ATER Sciences Po Bordeaux (2019-2020)
  • Cours magistral "Introduction à la sociologie du droit", département de sociologie, Université de Bordeaux (2018-2019)
  • ATER Département de Sociologie Université de Bordeaux (2017-2018)

Principales publications

Avec Hearn Jeff, Strid Sofia, Balkmar Dag and Humbert Anne Laure, “From Gender Regimes to Violence Regimes: Re-thinking the Position of Violence”, Social Politics. International Studies in Gender, State and Society, 2020. https://doi.org/10.1093/sp/jxaa022.

Delaunay Marine, « Lena Martinsson, Gabriele Griffin, Katarina Giritli Nygren (dir.), Challenging the myth of gender equality in Sweden », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2017, mis en ligne le 15 mars 2017, URL : http://lectures.revues.org/22500.

 

Actualités de Marine Delaunay

Pas d'actualités pour le moment