Alina Surubaru

Maîtresse de conférences Faculté de sociologie, Université de Bordeaux Enseignant·es-chercheur·ses Université de Bordeaux
Contacter Alina
Site personnel
Site géographique Université de Bordeaux
Faculté de Sociologie
3 TER Place de la Victoire
33000 Bordeaux

Thèmes de recherche

  • sociologie des organisations
  • sociologie économique
  • sociologie militaire

Axe(s) de recherche

Atelier(s)

Économie et société

Recherche en cours

Programme Predict-Op

(financement ANR 2019-2024)

https://predictop.hypotheses.org/

Équipe: Alina SURUBARU (coordinatrice), Victor AFONSO MARQUES (doctorant), Sébastien PLUTNIAK (post-doctorant), Antoine MILOT (stagiaire M1), Adrien VUILLAUMIER (stagiaire M2)

Ce programme de recherche a pour principal objectif de décrire l’impact du développement de la maintenance prédictive militaire sur les relations État-industrie, dans une approche attentive à la pluralité des processus à l’œuvre. D’un point de vue théorique, il s’inscrit au croisement de la sociologie économique, la sociologie des organisations et la sociologie des réseaux. Partant de l’idée que la création d’un nouveau marché s’accompagne toujours d’une multiplicité de formes d’incertitude, il avance trois séries d’hypothèses. Tout d’abord, il suppose que le rôle des pouvoirs publics est déterminant dans la stabilisation d’une offre de services de maintenance prédictive. A travers son plan de transformation numérique annoncée en 2018, mais aussi de part ses pratiques de sélection des fournisseurs, le Ministère français des Armées contribue de manière directe à tracer les frontières futures du marché. Pour mieux comprendre les nouvelles règles du jeu, nous pensons que les entreprises de la défense essayeront de mobiliser en priorité leurs ressources relationnelles. La deuxième hypothèse que nous avançons dans le cadre de ce projet concerne les relations de pouvoir entre les acteurs industriels. Le déploiement accéléré des nouvelles technologies ouvre la possibilité d’une transformation de la concurrence dans le secteur de la maintenance des équipements militaires. Pour faire face aux pressions des challengers (les entreprises voulant entrer sur le marché, notamment des start up ou des grands groupes de services informatiques), nous supposons que les insiders s’appuieront de façon privilégiée sur l’arme du droit. En effet, leur longue expérience des négociations contractuelles avec l’État constitue une ressource organisationnelle importante, qui leur permet de mieux anticiper les nouveaux enjeux liés à la propriété, l’échange et à l’analyse des données numériques des équipements militaires. Enfin, notre troisième hypothèse porte sur les effets de la circulation internationale des modèles de maintenance industrielle. Alors que nous nous attendons à ce que les insiders renforcent à court terme leur position sur le marché grâce au développement d’une offre de maintenance prédictive, nous supposons que leurs activités connaîtront néanmoins une réorganisation importante, notamment à la suite de l’institutionnalisation à l’échelle mondiale de certaines solutions technologiques (le cloud, etc.). C’est pourquoi, ce projet vise à saisir l’ampleur de ces changements, mais aussi les effets qu’ils peuvent entraîner à long terme sur la capacité de régulation de l’État. D’un point de vue empirique, trois méthodes différentes seront utilisées pour collecter des données originales : l’entretien, l’analyse des réseaux et l’observation.  Le programme analysera également des données secondaires sur l’usage du big data analytics dans la maintenance industrielle (civile et militaire) et produira des données de cadrage concernant les politiques de la défense (France, Grande Bretagne, États-Unis).

Sur le plan opérationnel, ce programme contribuera à sensibiliser les acteurs institutionnels de la défense sur les risques liés aux premiers développements (tâtonnants) de la création d’un marché de la maintenance prédictive. Ces risques seront principalement saisis sous l’angle organisationnel et contractuel.

ORGA NUC « L’organisation du travail de démantèlement nucléaire. Marchés, acteurs, expertises »

(financement de la Région Nouvelle Aquitaine, 2022-2026)

Équipe: Alina SURUBARU (coordinatrice), Antonin CHERON (doctorant)

Ce projet a pour ambition d’interroger sociologiquement l’organisation du travail de démantèlement nucléaire en France. Selon l’Autorité de sûreté nucléaire, un des principaux risques des travaux de démantèlement des installations nucléaires est lié à leur durée particulièrement longue : puisque les chantiers s’étalent sur plus d’une décennie (en succédant à plusieurs décennies de fonctionnement), la perte de mémoire de conception et d’exploitation, ainsi que le maintien des compétences deviennent des enjeux économiques et politiques particulièrement importants. Or, le marché du démantèlement nucléaire est encore à ses débuts en France (puisque les premières installations nucléaires démantelées étaient des prototypes de faible puissance, ayant une durée d’exploitation relativement courte). Supposant que les acteurs dominant actuellement le marché des prestations globales d’assistance chantier dans le nucléaire (ONET, Nuvia, etc.) auront un rôle déterminant à jouer dans l’élaboration des stratégies industrielles de démantèlement de demain, nous proposons d’étudier les dynamiques concurrentielles dans ce domaine, pour montrer la circulation de différents modèles d’affaires. Ensuite, nous nous intéresserons au processus de formation, de recrutement et de fidélisation du personnel par les entreprises du nucléaire (en particulier les prestataires), à partir d’une réflexion sur le fonctionnement du marché du travail dans ce secteur d’activité. Nous étudierons plus particulièrement les « métiers en tension », c’est-à-dire les métiers qui, selon les employeurs, connaissent de manière durable une pénurie de personnel qualifié. Comment l’enjeu de formation s’inscrit-il dans les stratégies de démantèlement ? Dans quelle mesure les innovations technologiques qui émergent dans le nucléaire (modélisation 3D, robotisation, jumeaux numériques, etc.) ont des effets sur le travail réel des professionnels qui interviennent sur ces chantiers ? Pour répondre à ces questions, nous analyserons le cas du démantèlement de la centrale de Fessenheim, dont les deux réacteurs ont été mis à l’arrêt définitif en 2020.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Responsable du programme ANR Predict Op "Un marché à risque? L'émergence de la maintenance prédictive militaire en France"
  • Responsable du programme de recherche ORGA NUC « L’organisation du travail de démantèlement nucléaire. Marchés, acteurs, expertises », financement CNRS et Région Nouvelle Aquitaine
  • Membre de la Commission de Recherche de l'Université de Bordeaux
  • Co-responsable (avec Antoine Roger) du parcours de master "Science politique et sociologie comparatives"
  • Responsable de l'insertion professionnelle des étudiantes et étudiants de licence, Faculté de Sociologie
  • Co-animatrice (avec Victor Afonso et Caroline Dufy) de l'Atelier Economie et Société (CED)

Encadrement doctoral

  • Victor Afonso Marques "Entre terre et mer : une étude des marchés asynchrones aux fondements de l'économie de la donnée" (financement ANR)
  • Antonin Cheron "L'organisation du marché de démantèlement nucléaire. Marchés, acteurs, expertises" (financement Région Nouvelle Aquitaine), thèse co-encadrée avec Cécile Vigour
  • Thomas Forté "La commande publique, un levier de développement territorial ? Les collectivités territoriales et leurs fournisseurs" (financement CIFRE), thèse co-encadrée avec Xabier Itcaina

Enseignement

  • Sociologie des marchés contestés, M1
  • Initiation à l'analyse des archives, M1, M2
  • Construction de l'objet de recherche, M1
  • Actualité de la recherche en sciences sociales, M1
  • Tuturat de recherche, M2
  • Élites et guerre, L2-L3
  • Connaissances du monde professionnel, L2

Principales publications

Livres

(2014) La fragilité des liens marchands. Sociologie de la sous-traitance internationale, Paris, Pétra. https://www.editionspetra.fr/livres/la-fragilite-des-liens-marchands-sociologie-de-la-sous-traitance

 

Articles

(2019) Dismantling Managerial Values: When Law’s Ambiguity Meets Organizational Complexity, Studies in Law, Politics, and Society, Volume 81, p. 129-151.

 

Chapitre d’ouvrage

(2022) « La recherche en sciences sociales à l’épreuve des chaires industrielles. Quand les contraintes ne viennent pas (seulement) d’où on les attend », Philippe Aldrin; Pierre Fournier; Vincent Geisser; Yves Mirman, L’enquête en danger : vers un nouveau régime de surveillance dans les sciences sociales, Dunod, pp.111-126, 2022 https://www.dunod.com/sciences-humaines-et-sociales/enquete-en-danger-vers-un-nouveau-regime-surveillance-dans-sciences

 

Article de presse

« Débat : Doit-on à tout prix imposer un ‘sens’ à l’actualité ? », The Conversation, 5 avril 2020.

 

Rapports d’expertise

  • avec Benoit Giry, Performance et indicateurs de performance. Une étude sémantique des rapports de gestion de la SIMMAD (2002-2016), Rapport d’expertise pour la SIMMAD, 2017
  • avec Andy Smith et Jean Joana, Les effets des OPEX sur les capacités de défense de la France. Le cas du MCO aéronautique, Rapport d’expertise pour l’IRSEM, 2016.

 

 

Actualités de Alina Surubaru

Pas d'actualités pour le moment