Mon camion, c’est ma maison : l’expérience d’un mode de vie alternatif d’une jeunesse rurale

La thèse en bref

Doctorant.e : Emilie Auger Année de début : 2021

Durée du projet : 2021-2024

Cette recherche doctorale vise à recueillir l’expérience de nomadisme de jeunes européens circulant dans les espaces ruraux du Médoc afin de repérer, dans leurs trajectoires, les éléments les ayant conduits à choisir ce mode de vie alternatif et leurs représentations de la norme domiciliaire et de l’habitat en zone rurale.  L’enquête vise donc les jeunes ruraux européens circulant dans le Médoc et vivant dans un habitat mobile de type tente, voiture, camion. L’enquête se compose d’observations ethnographiques et d’entretiens de type biographiques.

Traitement des données

Les informations recueillies feront l’objet d’un traitement par la responsable du projet. Elle seule aura accès aux données. Seules les données strictement nécessaires à la réalisation de notre recherche seront collectées et traitées. Les données collectées feront l’objet de publications et communications scientifiques dont font partie le manuscrit et la soutenance de thèse.

Base juridique

La collecte et l’usage des données dans les laboratoires de recherche obéit aux Règlement général de protection des données personnelles (RGPD, en vigueur depuis mai 2018), sous couvert de leur mission de service public. Les participant.es y contribuent librement, ils/elles sont informé·es de ce que nous faisons dans le cadre de cette enquête et de leurs droits au sujet des données qui les concernent.

Droits des enquêté.es

La participation à la recherche doctorale jeunes nomades européens dans le Médoc est entièrement libre et volontaire. Chaque participant.e est libre de se retirer ou de cesser sa participation à ce projet à tout moment. Ce retrait n’aura aucune conséquence.

Le consentement de chaque participant à l’enquête est formellement demandé avant que celle-ci commence. Par ailleurs, chaque participant.e peut à tout moment poser des questions à propos de l’enquête, demander à ce que les données le/la concernant lui soient communiquées, voir demander à les modifier ; ou plus largement échanger avec l’équipe de recherche en écrivant à la responsable de l’enquête : e.auger@gmail.com

Ils/elles peuvent contacter directement le Délégué à la Protection des Données à l’adresse suivante :

→ DPD, 2 rue Jean Zay – Bâtiment Ariane 4, 54519 Vandœuvre-lès-Nancy Cedex
→ dpd.demandes@cnrs.fr

A noter enfin qu’il leur est possible de déposer une plainte auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) si elles ont le sentiment que leurs droits n’ont pas été respectés,

→  en ligne sur le site de la CNIL (https://www.cnil.fr)
ou en écrivant à l’adresse suivante :
→ CNIL, 3 Place de Fontenoy, TSA 80715, 75334 Paris Cedex 07

Financement

Le doctorat est financé par un dispositif CIFRE en collaboration avec le Conseil Départemental de la Gironde.

  • CIFRE
  • Conseil département de la Gironde

Mots-clés

Habitat mobile, Médoc, Jeunes, Nomades