Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Cécile Vigour , Bartolomeo Cappellina , Laurence Dumoulin , Virginie Gautron

Éditeur : Presses universitaires de France

pp. 436

Année de publication : 2022

Référence HAL : halshs-03798923

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Gilles Pinson

Éditeur : Plan Urbanisme Construction Architecture

pp. 52

Année de publication : 2022

Référence HAL : halshs-03663514

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Daniel Benamouzig , Joan Cortinas Muñoz

Éditeur : Raisons d'agir éditions

pp. 176

Année de publication : 2022


Résumé :

Ce qu’il y a dans nos assiettes échappe rarement à un marketing alimentaire qui tend à privilégier une consommation excessive en quantité et de pauvre qualité nutritionnelle. Les goûts sont déformés par l’apport de produits addictifs et l’absence d’information transparente sur la nutrition contribue à promouvoir les intérêts de l’industrie agro-alimentaire – ce qui revient à nous mettre, en quelque sorte, des lobbys au menu. Lorsqu’on évoque la santé publique, les lobbyistes de l’agro-alimentaire invoquent le « plaisir du consommateur » et ils s’organisent pour contrecarrer systématiquement les mesures jugées contraires à leurs intérêts : obstacles à l’étiquetage nutritionnel, limitation de la régulation des dispositifs marchands, freins aux politiques de qualité des produits, etc. Pour la première fois en France, ce livre offre une enquête d’ensemble sur les interventions mises en œuvre par l’industrie agro-alimentaire. Le résultat est édifiant. Loin d’être une simple affaire de comportements individuels, de conflits d’intérêts entre experts, de cynisme des industriels ou de faiblesse morale des politiques, l’influence des intérêts économiques apparaît systémique. Elle doit être connue, appréhendée et combattue comme telle. L’enquête sociologique rigoureuse présentée ici propose de nouveaux outils de connaissance pour l’action politique.


Référence HAL : halshs-03667529

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Maël Gauneau , Manon Labarchède , Guy Tapie

Éditeur : Le Bord de l'eau

pp. 264

Année de publication : 2022

Référence HAL : halshs-03656426

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : François Dubet

Éditeur : Seuil

pp. 288

Année de publication : 2022

Référence HAL : halshs-03591132

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Magali Della Sudda

Éditeur : Hors d'Atteinte

pp. 320

Année de publication : 2022


Résumé :

Elles fustigent les politiques égalitaires, qui viseraient à faire des femmes « des hommes comme les autres », considérant qu'elles menacent la société. Elles s’opposent à l’islam et à l’immigration extra-européenne et lisent les violences sexuelles au prisme de la race plutôt que du genre. De manière générale, elles présentent le féminisme, en particulier celui de la deuxième vague, comme un mouvement d’aliénation. En 2012-2013, la Manif pour tous a massivement mobilisé contre la loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe, dite « Loi Taubira », et les politiques d'égalité de genre. Dans son sillage, les droites radicales se sont saisies de ces sujets, favorisant l'émergence d'un militantisme féminin hostile aux féministes. Loin de se cantonner à militer dans des structures existantes, ces « Nouvelles femmes de droite », qu’il s’agisse de groupes de militantes comme les Caryatides, les Antigones ou le Collectif Némésis, ou d’intellectuelles telles Marianne Durano ou Eugénie Bastié, ont gagné une visibilité politique et médiatique nouvelle et brouillent les clivages politiques traditionnels. Politiste et socio-historienne, chargée de recherche au CNRS, Magali Della Sudda a étudié ces femmes qui semblent agir contre leurs propres intérêts tout en fournissant de nouvelles armes à l’extrême droite.


Référence HAL : halshs-03544317

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Olivier Costa , Nathalie Brack

Éditeur : Routledge

pp. 344

Année de publication : 2018


Résumé :

The European Union is facing a profound crisis and is confronted with multiple challenges. Over the last two decades, it has experienced a series of dramatic changes to its powers, its institutional design, its constitutional framework and its borders. The current political, economic and financial crisis puts the EU’s legitimacy further under pressure and creates the impression of a turning point. This book provides a concise analysis of the EU and its dynamics by paying particular attention to its day-to-day operation. It aims to help students and scholars understand its evolution, its institutions, its decision-making and the interactions between the EU and various actors. Avoiding abstract theorizing, the authors propose an easy to read analysis of how the Union works while recognizing the complexity of the situation. Throughout the book, the key issues of European integration are addressed: democratic deficit, politicization, the role of member states, institutional crisis and citizen involvement. This edition has been fully updated to include: Brexit, the migration crisis as well as the consequences of the 2014 EP elections for all the EU institutions; An in-depth analysis of the 2014 EU elections; More empirical data across the board; New developments in EU decision-making such as the trialogues, and differentiated integration; More in-depth discussion of the role of interest groups in EU policy-making. This text is of key interest to students, scholars and readers interested in European Union politics and studies.


Référence HAL : halshs-01886727

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Cécile Vigour

Éditeur : De Boeck supérieur

pp. 336

Année de publication : 2018


Résumé :

Pourquoi et comment l’institution judiciaire est-elle réformée ? Cet ouvrage étudie les recompositions actuelles de la justice à travers les principales réformes menées en France, en Belgique et en Italie, avec des éclairages sur les Pays-Bas, des années 1960 jusqu’en 2016. Il repose sur une enquête de grande ampleur : analyse d’une douzaine de débats parlementaires, dépouillement de la presse généraliste et spécialisée et 120 entretiens réalisés par l’auteure auprès des principaux acteurs des réformes. Envisageant la justice en tant qu’institution, ensemble de professions et organisation, ce livre analyse les réformes comme un processus institutionnel de changement, qui instaure de nouvelles règles – juridiques ou organisationnelles – et des représentations du monde différentes. Il ouvre une réflexion sur les changements de l’action publique et de l’État. L’ouvrage propose : une comparaison systématique entre la Belgique, la France et l’Italie ; une approche empirique portant sur des réalités judiciaires contrastées et pourtant confrontées à des dynamiques similaires : emprise gestionnaire croissante, transformations du système pénal et des rapports entre justice et politique, qui débouchent sur un nouveau modèle de justice.


Référence HAL : halshs-01885911

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Éric Kerrouche

Éditeur : Fondation Jean Jaurès

pp. 96

Année de publication : 2018


Résumé :

Assiste-t-on vraiment à des démissions de maires et de conseillers municipaux en cascade ? Les élus des territoires ressentent-ils un malaise de plus en plus aigu face aux exigences croissantes des citoyens, au temps demandé par le mandat et aux réformes mises en place ? Le mandat local est-il devenu moins attractif ? C’est en s’appuyant notamment sur les résultats d’une consultation lancée par le Sénat auprès de maires, d’adjoints et de conseillers municipaux qu’Éric Kerrouche fait le point, dans cet essai, sur les symptômes et les facteurs d’un phénomène grave pour le fonctionnement de la démocratie locale française. Il y propose également des pistes de solutions, autant de propositions pour renforcer notre République des territoires.


Référence HAL : halshs-01957133

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : François Dubet

Éditeur : Le Bord de l'Eau

pp. 131

Année de publication : 2018


Résumé :

Qu’est-ce qui change, qu’est-ce qui semble immuable ? Cette question se pose particulièrement à propos de la jeunesse qui semble tour à tour radicalement différente ou bien toujours la même au delà des modes. Il est d’autant plus malaisé de répondre à cette question que les images, les angoisses et les espoirs, projetés sur la jeunesse effacent souvent la « réalité » des expériences juvéniles, et que celles-ci ne sont pas homogènes en fonctions des conditions sociales, des sexes et des parcours des individus. En comparant diverses figures des expériences juvéniles au fil des cinquante dernières années, ce livre n’essaie pas seulement de nous dire ce qui a changé chez les jeunes, mais aussi ce qui changé dans la société. Au cours de trois générations, la recherche d’une individualité de plus en plus singulière et autonome se heurte à l’émergence de nouvelles inégalités et surtout, de nouvelles manières de produire ces inégalités. Les dimensions relativement stables de l’expérience juvénile se heurtent à des épreuves profondément différentes.


Référence HAL : halshs-02485359

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Alessandra Russo

Éditeur : Palgrave Macmillan

pp. 232

Année de publication : 2018


Résumé :

This book aims to understand the “texture” of the post-Soviet region, where waves of de-integration and re-integration have been resonating at different times and through diverse manifestations over the last quarter of century. The post-Soviet states have been evolving in an embryonic system of states in their close neighbourhood, whose boundaries and rules of interactions are still in the making. However, one can already detect specific traits of regional governance, one of these being the presence of overlapping organisations and institutions. It includes reflections on relations between state formation and region formation and a tentative conceptualisation of a post-colonial form of regionalism. The focus on small states, featuring different behaviours vis-à-vis regional organisations and regional imaginaries in their transitional and still unsettled state identities and foreign policy narratives, constitutes a further element of originality. This innovative volume is crucial reading for scholars and researchers of International Relations with a special interest in either the Former Soviet Space or Comparative Regionalism.


Référence HAL : halshs-01664657

Voir sur HAL

Catégorie : Ouvrage (y compris édition critique et traduction)

Auteur(s) : Romain Delès

Éditeur : Presses universitaires de France

pp. 244

Année de publication : 2018


Résumé :

Malgré des niveaux d’études élevés, les jeunes éprouvent des difficultés grandissantes à trouver leur place sur le marché du travail. Fruit d’une enquête sociologique auprès des diplômés de l’enseignement supérieur à la recherche de leur premier emploi, ce livre explore l’expérience de l’insertion professionnelle. Une fois le diplôme obtenu, les étudiants, souvent protégés des questionnements sur leur avenir professionnel pendant leurs études, sont plongés dans l’univers de la recherche d’emploi. Pour certains, la transition études/emploi est évidente (insertion prévisible) ; pour d’autres, un véritable travail de conformation aux attendus de l’emploi s’engage (insertion entravée) ; pour d’autres encore, l’insertion professionnelle est un impératif trop pressant qu’il s’agit, un temps au moins, de mettre à distance (insertion refusée). Par-delà la diversité des parcours, ce livre conclut à l’existence d’un modèle de relation formation-emploi français très particulier, qui fait de l’insertion professionnelle l’objectif ultime, l’horizon indépassable de la jeunesse française.


Référence HAL : halshs-01771517

Voir sur HAL
More posts