Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Yacine Boukhris-Ferré

Nom de la revue : Sociétés Plurielles

pp. [en ligne]

Année de publication : 2021


Résumé :

Cet article propose d’étudier les conditions concrètes d’intégration d’un sans‑papiers installé à Bordeaux. Il repose principalement sur une enquête ethnographique, des entretiens et une enquête budget réalisés auprès d’un bénéficiaire du Secours populaire à Bordeaux.


Résumé en anglais :

This article aims at studying the concrete conditions of integration of an undocumented person living in Bordeaux. It is essentially based on an ethnographic survey, interviews and a budget survey carried out with a recipient of the Secours Populaire support in Bordeaux.


Référence HAL : hal-03323260

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Vincent Tiberj

Nom de la revue : Revue Esprit

pp. 137-144

Année de publication : 2021


Résumé :

Alors que l’insécurité semble redevenir un enjeu électoral, un retour sur l’élection de 2002 montre que la gauche n’a pas péché par « angélisme », mais qu’elle n’a pas su répondre aux demandes sociales de ses électeurs.


Référence HAL : halshs-03485222

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Xavier Arnauld de Sartre , Sébastien Chailleux

Nom de la revue : Natures Sciences Sociétés

pp. S2-S11

Année de publication : 2021


Résumé :

L’introduction de ce numéro spécial sur la politisation du sous-sol se propose d’analyser les utilisations du sous-sol qui émergent du fait des changements globaux et les conflits autour de ces utilisations, au travers du prisme de la politisation d’un milieu. Il part pour cela de la spécificité de ce milieu, pour lequel aucune expérience directe n’est possible et dont la connaissance et l’utilisation passent donc par le truchement de techniques. Cette caractéristique explique pour partie les formes particulières que prennent les contestations des usages du sous-sol, qui oscillent entre enrôlements des populations, contestations éruptives et critiques radicales du capitalisme. Or, les utilisations du sous-sol et leurs contestations ne conduisent pas nécessairement à une mise en politique, c’est-à-dire une mise en choix d’une option technique en matière de transition énergétique. Soumettant les articles du numéro spécial à une grille de lecture de la politisation qui implique que les utilisations soient crédibles, gouvernables et légitimes, cette introduction montre l’incomplétude de la politisation du sous-sol français.


Résumé en anglais :

The introduction to this special issue on the politicization of the subsurface aims to analyse the multiple uses of the subsurface that are emerging due to global changes, and the conflicts about these uses, through the prism of the politicization of this environment. The paper starts from the specific nature of this environment for which no direct experience is possible and whose knowledge and utilization must therefore depend on techniques. This partly explains the particular forms taken by opposition to the uses of the subsurface, which range from population enlistment, eruptive social movements to radical criticism of capitalism. However, the uses of the subsurface and their contestation do not always lead to politicization, meaning that no public debate takes place about the choice of a technical option in terms of energy transition. Reading the articles in this special issue from the analytical standpoint of politicization, which implies that uses should be credible, governable and legitimate, this introduction shows the insufficient politicization of French subsurface.


Référence HAL : hal-03460740

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Marina Honta

Nom de la revue : Revue française des affaires sociales

pp. 69-87

Année de publication : 2021


Résumé :

L’étude menée sur la communauté d’agglomération du Libournais (Gironde) revêt une portée heuristique pour saisir les ressorts de l’engagement des acteurs publics locaux dans la lutte contre les inégalités sociales de santé. Si l’on se réfère au modèle des déterminants sociaux de la santé, le cadrage du problème à traiter apparaît ici très sélectif car ces inégalités sont essentiellement appréhendées sous l’angle des obstacles faits aux droits et aux soins. Existent aussi des représentations faites de préjugés ordinaires à l’endroit de certains groupes sociaux doublées d’un phénomène de « sanitarisation du social ». Consistant à « traduire » au nom de la « santé publique » des problèmes sociaux en phénomènes sanitaires, ce processus de médicalisation permet de saisir les formes localement adoptées du travail d’invention de la santé publique. Si elles conduisent à transformer les multiples signes de la précarité en risques sanitaires et à les inscrire dans l’espace public pour en faire des objets de politique, cette traduction s’opère sans que ces autres catégories de problèmes (chômage, habitat indigne, troubles à l’ordre public, isolement, etc.) ne soient appréhendées comme des déterminants sociaux des inégalités en santé. Un tel travail d’inférence empêche la conduite d’une action globale et partenariale en ce domaine et obère la structuration de parcours coordonnés de santé.


Résumé en anglais :

This study was carried out in the metropolitan area of Libourne (Gironde). It has heuristic interest as regards the drivers of local public actors’ commitment to the alleviation of social health inequalities. If the social determinants of health model is used as a reference, the framing of the problem to be dealt with appears to be very selective, as these inequalities are essentially considered from the angle of obstacles in access to health rights and healthcare. Representations however also exist, which are made of ordinary prejudices against certain social groups, along with the ongoing “healthization” of the social sphere – a process which consists in focusing on “public health” to “translate” social problems into health issues. This process provides a framework to understand the forms that are adopted locally to invent public health. The many signs of precariousness can thus be translated into health risks and be brought into the public sphere as political objects. Yet the other types of issues (unemployment, substandard housing, criminality, isolation, etc.) never seem to be seen as social determinants of health inequalities. Such inferences prevent the implementation of global and partnership-based action in this field and hinder the structuring of coordinated health pathways.


Référence HAL : halshs-03482561

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Eric Macé

Nom de la revue : Journal de Droit de la Santé et de l’Assurance Maladie

pp. 45-48

Année de publication : 2021


Résumé :

Les auteurs de violences contre leur partenaire intime ont longtemps été l’angle mort des politiques publiques, plutôt orientées vers une meilleure prise en charge des victimes. Néanmoins, la connaissance des logiques d’action qui conduisent des hommes à être violent envers leur partenaire intime a pour principal intérêt d’outiller l’action publique en matière de prévention du passage à l’acte et de la récidive. Basé sur les résultats provisoires d’une recherche pluridisciplinaire (GENVIPART) intégrant la dimension genrée de ces violences, cet article montre que ces logiques d’action ne se résument pas à des conditions sociales ou à des traits de personnalité mais qu’elles sont à l’intersection des logiques de masculinité (notamment dans le rapport au contrôle et au narcissisme) et des logiques de capacité d’action sociale (empêchées dans les milieux précarisés et contrariés dans les milieux mieux insérés socialement). De sorte que, outre la sanction pénale, la notion de prise en charge par le « soin » semble concerner moins les addictions et les psychopathologies que les mécanismes même des masculinités.


Référence HAL : halshs-03457452

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Sébastien Chailleux , Xavier Arnauld de Sartre

Nom de la revue : Natures Sciences Sociétés

pp. S12-S24

Année de publication : 2021


Résumé :

L’acceptabilité sociale, notamment des techniques de géo-ingénierie (et plus particulièrement d’ingénierie du sous-sol), est réputée poser problème et limiter le déploiement de ces technologies. En se fondant sur le cas de la capture et du stockage géologique de CO2 (CSC) en Europe, l’article met en évidence, au travers d’une comparaison de tentatives de déploiement et d’une analyse de presse, le fait que même si la faible acceptabilité du CSC est un des facteurs qui limite son déploiement, celle-ci semble avoir un rôle moindre dans ses difficultés au regard des fragilités de son portage politique et son modèle économique, voire la maturité de cet assemblage technologique. Le CSC est donc moins confronté à un rejet massif qu’il ne souffre d’un manque de portage industriel et politique. En fait, c’est surtout l’absence d’un véritable débat autour de cet assemblage de technologies que révèle l’analyse des débats autour de l’acceptabilité sociale de cette manière de lutter contre le changement climatique.


Résumé en anglais :

Social acceptability, particularly of geoengineering (and specially subsoil engineering) techniques, is said to cause problems and limit the development of those technologies. Analysing the case of carbon capture and storage (CCS) in Europe, the article shows through the comparison of CCS projects and a press analysis that social acceptability of CCS is limiting its development, but so as political leadership, economic model, and technological maturity. CCS is less massively rejected than it lacks industrial and political leaderships. In fact, this is mostly the absence of a true public debate about this technology in particular, and geoengineering in general, that the analysis of the debates about social acceptability of those instruments to fight climate change unveiled.


Référence HAL : hal-03460725

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Christian Breunig , Benjamin Guinaudeau , Tinette Schnatterer

Nom de la revue : Journal of Legislative Studies

pp. 485-497

Année de publication : 2023


Résumé :

Agenda-setting focuses on how political issues emerge within society, enter parliamentary debates and are responded to by government decisions. We introduce a database that traces policy issues in Germany between 1978 and 2017. These political activities include political inputs (public opinion), processes (party manifestos, parliamentary questions and government speeches), as well as outputs (laws). Each activity’s topic is identified using the Comparative Policy Agendas scheme. Collectively, these observations comprise the policy agendas of Germany. We highlight the database potential by describing all German policy issues for the 39-year period and by tracking how immigration became a political issue.


Référence HAL : halshs-03481122

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Romain Delès , Filippo Pirone

Nom de la revue : European Journal of Education

pp. 511-514

Année de publication : 2021

Référence HAL : halshs-03426105

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Romain Delès

Nom de la revue : Revue Française de Pédagogie

pp. 31-41

Année de publication : 2021


Résumé :

Les plateformes pédagogiques en ligne ont été largement mobilisées par les enseignants pendant le confinement du printemps 2020. Le confinement a aussi été une période exceptionnelle du point de vue de l’accompagnement parental : les parents sont intervenus au quotidien, presque en remplacement des enseignants, pour transmettre le savoir scolaire. Sur la base de l’analyse de contenus en ligne et d’entretiens semi-directifs avec des parents d’élèves, cet article tente de mettre en avant les « malentendus », mais aussi les techniques de « décryptage » mises en place par les parents face à des contenus en ligne « composites ». L’article montre que, sous certaines conditions, l’enseignement à distance intermédié par des outils numériques peut contribuer à renforcer les inégalités d’accompagnement parental et donc les inégalités scolaires.


Résumé en anglais :

E-learning platforms were widely used by teachers during the Spring 2020 lockdown. The lockdown was also an exceptional period where parental support was concerned: parents were involved on a daily basis, almost replacing teachers. Based on an analysis of online content and semi-structured interviews with parents, this article seeks to highlight “misunderstandings”, together with the “decoding” techniques used by parents when faced with “composite” online content. The article shows that, in certain circumstances, remote learning with digital tools can reinforce inequalities in parental support and, in turn, reinforce educational inequalities.


Référence HAL : halshs-03474554

Voir sur HAL
More posts