Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Loïc Sallé , Marina Honta , Nadine Haschar-Noé

Nom de la revue : Sciences Sociales et Santé

pp. 79-105

Année de publication : 2021


Résumé :

Existant depuis 2001, le Programme National Nutrition Santé est une politique de santé publique visant l’éducation et la promotion de la santé par l’alimentation et l’activité physique. Intégrant une forte dimension interministérielle, il engage dans son opérationnalisation plusieurs administrations et services déconcentrés. L’analyse de la territorialisation du programme dans trois régions permet d’interroger ici la transversalité des politiques de santé et la capacité des acteurs publics à organiser la coordination de différents secteurs d’action publique. Nous montrons que les outils proposés dans le cadre de la politique nationale de santé publique et élaborés régionalement échouent, d’une part, à freiner les effets de cloisonnements inter-organisationnels et intersectoriels et, d’autre part à opérer l’intégration d’interventions et de dispositifs de prévention multiples et concurrents.


Résumé en anglais :

Established in 2001, France's national nutrition health program (Programme national nutrition santé) is a public health policy aimed at educating people about and promoting health through food choices and physical activity. With a strong inter-ministerial dimension, its implementation involves the input of several administrations and decentralized services. This article analyzes three different regions in order to question the transversality of health policies and the coordination capacity of different sectors. We show that the coordination tools proposed and developed at the regional level fail to slow down the effects of intersectoral subdivisions, as well as encountering real difficulties in terms of integrating multiple and rival prevention mechanisms.


Référence HAL : halshs-03372862

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : François Dubet

Nom de la revue : Administration & éducation

pp. 107-112

Année de publication : 2021

Référence HAL : halshs-03373021

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Hélène Buisson-Fenet , Anouk Flamant , Laure Gayraud

Nom de la revue : Formation Emploi. Revue française de sciences sociales

pp. 7-17

Année de publication : 2021


Résumé :

Plan : 1. Travailler à une insertion professionnelle « par le haut » 2. Construction des inégalités dans l’emploi et risques de désinsertion 3. Sélection et auto-sélection 4. Et quid de la situation ailleurs ?


Référence HAL : hal-03363798

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Antoine Roger

Nom de la revue : Revue d'histoire des sciences humaines

pp. 203-239

Année de publication : 2021


Résumé :

Les évolutions de la sociologie rurale en Roumanie ne permettent pas d’observer un simple face-à-face entre les promoteurs d’une recherche alignée sur des standards internationaux et les défenseurs d’une une science autochtone, ajustée aux réalités locales. Les positions et les prises de position des agents donnent progressivement forme à un champ scientifique : certains ont participé à des échanges académiques internationaux sous le régime communiste et en tirent des attributs qu’ils peuvent valoriser dans le nouveau contexte ; d’autres doivent composer avec des capitaux formés après l’effondrement du bloc soviétique et mettent également en avant une reconnaissance scientifique qui dépasse les frontières nationales. Dans les deux cas, des combinaisons avec des propriétés sociales complémentaires entretiennent une tension entre des sociologues qui prétendent intégrer l’étude des populations rurales à des analyses de portée générale et ceux qui revendiquent la production de savoirs spécialisés. Le champ organisé sur ce mode est le produit d’une longue histoire. Les antagonismes qu’il entretient et les rapprochements qu’il autorise n’en prêtent pas moins à des comparaisons structurales.


Résumé en anglais :

The way rural sociology has developed in Romania cannot be reduced to a simple confrontation between those advocating research aligned with international standards and those defending a grass-roots science, attuned to local realities. The positions and stances of the protagonists have gradually shaped a scientific field. Some of those who had participated in international academic forums under the Communist regime used this to further their position in the new context; others had to handle the new capitalism of the post-Soviet era, and likewise laid claim to international academic recognition. In both cases, combinations with complementary social profiles created tension between the sociologists who wished to integrate studies on rural populations into broader analyses, and those who believed in the production of specialised knowledge. So this particular organisation of the field has a long history. The antagonisms it sustains and the comparisons it authorises lend themselves to structural comparison.


Référence HAL : halshs-03335874

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Caroline Guibet Lafaye , Pierre Brochard

Nom de la revue : Quality and Quantity

Année de publication : 2021


Résumé :

Founded in December 1958, Euskadi Ta Askatasuna (ETA) was dissolved on 11 May 2018. During its almost sixty years of existence, ETA underwent phases of military offensive and then a decline in its operational activity. In order to understand the limits of these episodes and their reasons, we have created an original database listing all the actions of the armed group. Our analysis contributes to highlighting the strategic developments of the clandestine organisation and stimulating discussion of the conclusions previously drawn from the group’s databases of fatal victims. We will thus consider the consequences of methodological choices on the interpretation of the history of a clandestine organisation.


Référence HAL : hal-03340002

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Vincent Tiberj

Nom de la revue : French Politics

pp. 139-157

Année de publication : 2021


Résumé :

The place left to citizens in modern democracies is still an ongoing debate. Do they participate and how in France is the topic of this article. Some scholars point out the declining level of turnout and consider that representative democracy is under pressure. Other argue that citizens participate differently through protest. In this article, we investigate how participation has evolved since the 1980’s and demon-strate the major impact of generational replacement in these matters We demonstrate how the participation repertoire evolve between citizens born before World War 2, Baby-Boomers and Post-Baby-Boomers and how these transformations interact with social inequalities, particularly among the recent cohorts.


Référence HAL : halshs-03240517

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Isabelle Guinaudeau , Olivier Costa

Nom de la revue : Journal of Common Market Studies

Année de publication : 2021


Résumé :

This article complements analyses of the partisan politicization of the European Parliament from roll-call votes with an analysis of political groups' use of parliamentary questions. Questions offer an institutional opening for issue politicization and for partisan differentiation. Parliamentary groups have incentives to shape EU policies by drawing the attention to their topics of predilection and by controlling ongoing action. We make use of a new dataset on questions for oral answer (2004–19) to test if this results in European party groups emphasizing differentiated topics in their questions to the Commission and the Council. Our analyses confirm groups' differentiated issue attention. These findings have important implications for understanding the partisan politicization of EU policies and confirming the truly political nature of deliberation in the EP. They reveal patterns of partisan opposition different from those expressed in votes and emphasize the relevance of parliamentary questions as a key institutional window for politicization.


Référence HAL : halshs-03347809

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Yacine Boukhris-Ferré

Nom de la revue : Sociétés Plurielles

pp. [en ligne]

Année de publication : 2021


Résumé :

Cet article propose d’étudier les conditions concrètes d’intégration d’un sans‑papiers installé à Bordeaux. Il repose principalement sur une enquête ethnographique, des entretiens et une enquête budget réalisés auprès d’un bénéficiaire du Secours populaire à Bordeaux.


Résumé en anglais :

This article aims at studying the concrete conditions of integration of an undocumented person living in Bordeaux. It is essentially based on an ethnographic survey, interviews and a budget survey carried out with a recipient of the Secours Populaire support in Bordeaux.


Référence HAL : hal-03323260

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Vincent Tiberj

Nom de la revue : Revue Esprit

pp. 137-144

Année de publication : 2021


Résumé :

Alors que l’insécurité semble redevenir un enjeu électoral, un retour sur l’élection de 2002 montre que la gauche n’a pas péché par « angélisme », mais qu’elle n’a pas su répondre aux demandes sociales de ses électeurs.


Référence HAL : halshs-03485222

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Xavier Arnauld de Sartre , Sébastien Chailleux

Nom de la revue : Natures Sciences Sociétés

pp. S2-S11

Année de publication : 2021


Résumé :

L’introduction de ce numéro spécial sur la politisation du sous-sol se propose d’analyser les utilisations du sous-sol qui émergent du fait des changements globaux et les conflits autour de ces utilisations, au travers du prisme de la politisation d’un milieu. Il part pour cela de la spécificité de ce milieu, pour lequel aucune expérience directe n’est possible et dont la connaissance et l’utilisation passent donc par le truchement de techniques. Cette caractéristique explique pour partie les formes particulières que prennent les contestations des usages du sous-sol, qui oscillent entre enrôlements des populations, contestations éruptives et critiques radicales du capitalisme. Or, les utilisations du sous-sol et leurs contestations ne conduisent pas nécessairement à une mise en politique, c’est-à-dire une mise en choix d’une option technique en matière de transition énergétique. Soumettant les articles du numéro spécial à une grille de lecture de la politisation qui implique que les utilisations soient crédibles, gouvernables et légitimes, cette introduction montre l’incomplétude de la politisation du sous-sol français.


Résumé en anglais :

The introduction to this special issue on the politicization of the subsurface aims to analyse the multiple uses of the subsurface that are emerging due to global changes, and the conflicts about these uses, through the prism of the politicization of this environment. The paper starts from the specific nature of this environment for which no direct experience is possible and whose knowledge and utilization must therefore depend on techniques. This partly explains the particular forms taken by opposition to the uses of the subsurface, which range from population enlistment, eruptive social movements to radical criticism of capitalism. However, the uses of the subsurface and their contestation do not always lead to politicization, meaning that no public debate takes place about the choice of a technical option in terms of energy transition. Reading the articles in this special issue from the analytical standpoint of politicization, which implies that uses should be credible, governable and legitimate, this introduction shows the insufficient politicization of French subsurface.


Référence HAL : hal-03460740

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Marina Honta

Nom de la revue : Revue française des affaires sociales

pp. 69-87

Année de publication : 2021


Résumé :

L’étude menée sur la communauté d’agglomération du Libournais (Gironde) revêt une portée heuristique pour saisir les ressorts de l’engagement des acteurs publics locaux dans la lutte contre les inégalités sociales de santé. Si l’on se réfère au modèle des déterminants sociaux de la santé, le cadrage du problème à traiter apparaît ici très sélectif car ces inégalités sont essentiellement appréhendées sous l’angle des obstacles faits aux droits et aux soins. Existent aussi des représentations faites de préjugés ordinaires à l’endroit de certains groupes sociaux doublées d’un phénomène de « sanitarisation du social ». Consistant à « traduire » au nom de la « santé publique » des problèmes sociaux en phénomènes sanitaires, ce processus de médicalisation permet de saisir les formes localement adoptées du travail d’invention de la santé publique. Si elles conduisent à transformer les multiples signes de la précarité en risques sanitaires et à les inscrire dans l’espace public pour en faire des objets de politique, cette traduction s’opère sans que ces autres catégories de problèmes (chômage, habitat indigne, troubles à l’ordre public, isolement, etc.) ne soient appréhendées comme des déterminants sociaux des inégalités en santé. Un tel travail d’inférence empêche la conduite d’une action globale et partenariale en ce domaine et obère la structuration de parcours coordonnés de santé.


Résumé en anglais :

This study was carried out in the metropolitan area of Libourne (Gironde). It has heuristic interest as regards the drivers of local public actors’ commitment to the alleviation of social health inequalities. If the social determinants of health model is used as a reference, the framing of the problem to be dealt with appears to be very selective, as these inequalities are essentially considered from the angle of obstacles in access to health rights and healthcare. Representations however also exist, which are made of ordinary prejudices against certain social groups, along with the ongoing “healthization” of the social sphere – a process which consists in focusing on “public health” to “translate” social problems into health issues. This process provides a framework to understand the forms that are adopted locally to invent public health. The many signs of precariousness can thus be translated into health risks and be brought into the public sphere as political objects. Yet the other types of issues (unemployment, substandard housing, criminality, isolation, etc.) never seem to be seen as social determinants of health inequalities. Such inferences prevent the implementation of global and partnership-based action in this field and hinder the structuring of coordinated health pathways.


Référence HAL : halshs-03482561

Voir sur HAL

Catégorie : Article dans une revue

Auteur(s) : Eric Macé

Nom de la revue : Journal de Droit de la Santé et de l’Assurance Maladie

pp. 45-48

Année de publication : 2021


Résumé :

Les auteurs de violences contre leur partenaire intime ont longtemps été l’angle mort des politiques publiques, plutôt orientées vers une meilleure prise en charge des victimes. Néanmoins, la connaissance des logiques d’action qui conduisent des hommes à être violent envers leur partenaire intime a pour principal intérêt d’outiller l’action publique en matière de prévention du passage à l’acte et de la récidive. Basé sur les résultats provisoires d’une recherche pluridisciplinaire (GENVIPART) intégrant la dimension genrée de ces violences, cet article montre que ces logiques d’action ne se résument pas à des conditions sociales ou à des traits de personnalité mais qu’elles sont à l’intersection des logiques de masculinité (notamment dans le rapport au contrôle et au narcissisme) et des logiques de capacité d’action sociale (empêchées dans les milieux précarisés et contrariés dans les milieux mieux insérés socialement). De sorte que, outre la sanction pénale, la notion de prise en charge par le « soin » semble concerner moins les addictions et les psychopathologies que les mécanismes même des masculinités.


Référence HAL : halshs-03457452

Voir sur HAL