Ahmed Fouad El Haddad

Ahmed Fouad El Haddad

Doctorant en science politique

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Doctorant en 3e année en science politique, je prépare une thèse sur les sources du support élitaire pour la redistribution en contexte autoritaire, sous la co-direction d'Olivier Costa et Baudouin Dupret. Je cherche à comprendre pourquoi des exécutifs à faible responsabilité électorale s’engagent dans la poursuite du bien‑être collectif.

Quel est ton parcours ?

Licence, master, doctorat en science politique entre Rabat et Bordeaux… Un parcours classique. L’envie me prend parfois de rejoindre à nouveau les bancs de l’université pour reprendre des études dans une discipline connexe.

Qu’est qui t’a attiré vers la recherche ?

Par le hasard des choses. Seulement, s’il faut rationaliser ce choix, pourquoi pas la curiosité et une volonté de savoir ? C’est aussi un métier qui n’est pas aliénant. C’est très important de ne pas avoir à pointer au travail.

Peux-tu nous parler de ton quotidien de doctorant ?

En ce moment, je passe la majeure partie de mon temps à faire du codage thématique sur les données que j’ai eu l’occasion de récolter durant ma thèse, soit un peu plus qu’un demi‑siècle de législation et réglementation au Maroc. C’est un travail qui demande un effort soutenu. J’ai hâte d’en finir rapidement avec cette partie pour passer à des choses plus stimulantes dans ma thèse.

Et en dehors de la recherche ?

Jouer à des jeux vidéos, regarder des animes, lire des mangas … Un peu geek sur les bords.

"L’envie me prend parfois de rejoindre à nouveau les bancs de l’université pour reprendre des études dans une discipline connexe.

Partager

Publié le 27 janvier 2022
Dernière modification le 10 mars 2022