Alexis Aulagnier

Postdoctorant sur les projets de recherche Apclimter et Pecaplo Postdoctorant·es Sciences Po Bordeaux
Contacter Alexis
Site géographique Science Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

Bio

Docteur en sociologie de Sciences Po Paris (Centre de sociologie des organisations), je suis postdoctorant au Centre Émile Durkheim depuis novembre 2020. J’enquête dans les cadre des projets de recherche Apclimter et Pecaplo sur le développement des politiques climatiques à l’échelon intercommunal.

Ma thèse portait sur un plan de réduction de consommation de pesticides en agriculture et j’y interrogeais la transformation des politiques agricoles sous l’effet d’injonctions environnementales. En m’intéressant aux politiques climatiques locales, je mets à l’épreuve de nouveaux terrains un questionnement sur ce que fait la prise en compte des enjeux climatiques et environnementaux à l’action publique.

Thèmes de recherche

  • Sociologie de l'environnement
  • Sociologie de l'action publique
  • Politiques agricoles
  • Politiques climatiques locales

Enseignement

  • 2022 - Comprendre les controverses - AgroParisTech (M1)
  • 2022 - Science and Society - Sciences Po Paris (L2)
  • 2021 - Big data et sciences sociales - Sciences Po Paris (L2)
  • 2021 - Biodiversity is politics - Sciences Po Paris (L1)

Principales publications

Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Aulagnier, A., Goulet, F. 2017. « Des technologies controversées et de leurs alternatives. Le cas des pesticides agricoles en France ». Sociologie du travail vol. 59 – n° 3.

Chapitres d’ouvrages collectifs

Aulagnier, A., Chavinskaia, L., Garçon, L., Luneau, A., Magnani, S., Ottolini, L. Prignot, N. 2022. « Avec qui penser le changement en agriculture ? Déconfiner le dialogue sciences-sociétés », In Goulet, F., Hubert, B., Joly, P.B. (éd.), Sciences, Techniques et Agricultures, Presses des Mines, Paris.

Goulet, F., Aulagnier A., Hubert, M. 2022. « Retrait fort ou retrait faible ? Problématisation des pesticides et catégorisation de leurs alternatives en Argentine, au Brésil et en France », In Goulet, F. et Vinck, D. (éd.), Faire sans, faire avec moins. Les nouveaux horizons de l’innovation, Presses des Mines, Paris.

Goulet, F., Aulagnier, A., Hubert, M. 2020. « Del reemplazo tecnológico al desplazamiento de fronteras. Las alternativas a los agroquímicos en Argentina, Brasil y Francia », In L. Mombello et A. Spivak L’hoste (éd.), Naturaleza y conocimientos en tensión, Teseo press, Buenos Aires, 412 p.

Comptes rendus et critiques

Bureau-Point, E., Aulagnier, A. Barthélémy, C. El Kotni, M., Goulet, F., Hunsmann, M., Jas, N., Temple, L., « Focus sur les deuxièmes journées d’études du réseau Sciences Humaines et Sociales/Pesticides (mai 2021) », Natures, Sciences, Sociétés

Aulagnier, A. 2021. « Nathalie Berny, Défendre la cause de l’environnement. Une approche organisationnelle », Sociologie du travail [En ligne], Vol. 63 – n° 2.

Aulagnier, A. 2018. « Ignorance scientifique et inaction publique. Les politiques de santé au travail par Henry Emmanuel ». Perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé vol. 20 – n°1.

Aulagnier, A. 2018. « Laguës (Michel), Beaudoin (Denis), Chapouthier (Georges), L’invention de la mémoire. Écrire, enregistrer, numériser. » Revue Française de Sociologie, vol 59 – n°3.

Articles publiés dans des revues sans comité de lecture

Aulagnier, A. « Y a-t-il une alternative aux pesticides ? ». La vie des idées, publié le 19 janvier 2021.

Aulagnier, A. Jouzel, J.-N. « Retour des néonicotinoïdes : l’impossible réduction des pesticides ? ». Revue en ligne AOC (Analyse Opinion Critique), publié le 2 septembre 2020.

Aulagnier, A., Eyméoud, J.-B., Vertier, P. « L’accès croissant à des données d’archives permet de revisiter des questions historiques avec les outils de l’économétrie ». Le Monde du 17 octobre 2017.

Actualités de Alexis Aulagnier

Pas d'actualités pour le moment

Anja Durovic

Postdoc dans le projet ANR CosPo Postdoctorant·es Sciences Po Bordeaux
Contacter Anja
ResearchGate academia Site personnel
Site géographique Science Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

Bio

Anja Durovic est actuellement chercheuse postdoctorale dans le cadre du projet de recherche « CosPo » financé par l’ANR au Centre Emile Durkheim à Sciences Po Bordeaux. Elle a précédemment été ATER en science politique à Sciences Po Bordeaux, chercheuse invitée à l’Université d’Oxford, et a obtenu son doctorat en science politique à Sciences Po Paris (thèse intitulée « The gender gap paradox : citizenship, cohort change and the evolution of gender inequalities in political participation in Western Europe, 1981-2016 »).

Ses recherches portent sur les comportements et attitudes politiques ainsi que sur des questions de représentation politique tout en s’appuyant sur une variété d’approches méthodologiques (surtout quantitatives mais aussi qualitatives). Si ses principaux intérêts de recherche résident dans l’étude des inégalités de genre et générationnelles en matière de participation politique, de choix de vote et d’attitudes, elle travaille également sur les interactions entre l’opinion publique et le comportement politique des élites politiques dans une perspective comparative.

Anja Durovic a déjà participé à de nombreux projets de recherche français, allemands et internationaux et enseigne des cours de science politique et de méthodologie (qualitative et surtout quantitative) à différents niveaux.

Thèmes de recherche

  • Attitudes et comportements politiques
  • Genre et politique
  • Représentation politique
  • Sociologie électorale
  • Politique comparée

Axe(s) de recherche

Projet(s) de recherche

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Co-responsable de la section 16 "Revisiting Gender Inequalities in Political Attitudes and Behavior: Current Challenges and Contemporary Trends" à la 7ème conférence européenne sur le genre et la politique (ECPG) de l'ECPR (European Consortium for Political Research) aux côtés de Gema García Albacete, Monica Ferrín et Irene Sanchez Vitores

Enseignement

  • Établissement : Sciences Po Bordeaux ; intitulé : « Etudes politiques » ; de 2019 à 2021 ; niveau : licence 1
  • Établissement : Sciences Po Bordeaux ; intitulé : « Méthodes des sciences sociales » ; de 2019 à 2021 ; niveau : licence 3
  • Établissement : Sciences Po Paris ; intitulé : « Statistiques d’enquêtes » ; de 2015 à 2019 ; niveau : Master 1
  • Établissement : Sciences Po Paris, Ecole doctorale ; intitulé : « Méthodes quantitatives, niveau débutant » ; de 2016 à 2018 ; niveau : Master 1
  • Établissement : Sciences Po Paris, Ecole doctorale ; intitulé : « Méthodes quantitatives, niveau avancé » ; de 2017 à 2018 ; niveau : Master 1
  • Établissement : Sciences Po Paris ; intitulé : « Enjeux fondamentaux en politique comparée » ; de 2015 à 2016 ; niveau : licence 3

Principales publications

Articles de revues

  • 2020. « Party Penalties for Parity: Less than Meets the Eye » (avec Catherine Achin, Sandrine
    Lévêque, Eléonore Lépinard et Amy G. Mazur),
    French Politics 18 (1-2), pp. 28–49.
  • 2019. « The French Elections of 2017: shaking the disease? », West European Politics 42(7), pp. 1487-1503.
  • 2017. « L’impact du genre sur le vote Marine Le Pen » (avec Abdelkarim Amengay et Nonna Mayer), Revue française de science politique 67(6), pp. 1067-1087 (English version : The impact of gender on the Marine Le Pen vote.)
  • 2017. « A longitudinal analysis of gendered patterns in political action in France: a generational story? », French Politics 15(4), pp. 418-442.

Chapitres d’ouvrages

  • 2022. « Le genre influence-t-il (encore) les les attitudes et comportements politiques? », dans : Antoine Bristielle (dir.), Que veulent les Français ? L’opinion publique dans tous ses états, Paris, Éditions de l’Aube et Fondation Jean-Jaurès, pp.45-55.
  • 2019. « Parity Sanctions and Campaign Financing in France: Increased Numbers, Little Concrete Gender Transformation » (avec Catherine Achin, Sandrine Lévêque, Eléonore Lépinard et Amy G. Mazur), dans: Ragnhild L. Muriaas, Rainbow Murray et Vibeke Wang (dir.). Gendered Electoral Financing : Money, Power and Representation in Comparative Perspective, London, Routledge, pp. 20-45.
  • 2017. « Hommes et femmes face au politique », dans : Florent Gougou et Vincent Tiberj (eds.). La déconnexion électorale. Un état des lieux de la démocratie française, Paris, Fondation Jean Jaurès, pp. 35-44.

Actualités de Anja Durovic

Pas d'actualités pour le moment

Bartolomeo Cappellina

Postdoc dans le projet ANR UNEQUALCITIZEN Postdoctorant·es Sciences Po Bordeaux
Contacter Bartolomeo
Site géographique Science Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

Thèmes de recherche

  • Sociologie des administrations et de l’action publique
  • Conceptions citoyennes des institutions politiques
  • Sociologie de la justice
  • Sociologie politique de l’Europe
  • Inégalités

Recherche en cours

Projet ANR UNEQUALCITIZEN : Inégalités et conceptions du système politique dans les démocraties européennes. Coordonné par Camille Bedock (CNRS, Centre Emile Durkheim).

Principales publications

Vigour Cécile, Cappellina Bartolomeo, Dumoulin Laurence et Gautron Virginie, La justice en examen. Attentes et expériences citoyennes, Paris, Puf, coll. Lien social, 2022.

Cappellina Bartolomeo, Ausfelder Anne, Eick Adam, Mespoulet Romain, Hartlapp Miriam, Saurugger Sabine, Terpan Fabien (2022), “Ever more soft law? A dataset to compare binding and non-binding EU law across policy areas and over time (2004–2019)”, European Union Politics, online first (15 juillet 2022), https://doi.org/10.1177/14651165221111985

Cappellina Bartolomeo et Vigour Cécile (2020). Accès et recours différenciés au droit et aux tribunaux civils. Étude des représentations et modes de réception de la justice. Droit et Société, 106(3), 603-622.

Cappellina Bartolomeo (2020). Legitimising EU Governance through Performance Assessment Instruments. European Indicators for a Judicial Administration Policy. International Review of Public Policy, 2(2), 141-158. URL: http://journals.openedition.org/irpp/1023

Cappellina Bartolomeo (2017). Quantifier la qualité de la justice, entre droits de l’homme et modernisation, Revue Française de Socio-Economie, 19(2), 27-46.

Cappellina Bartolomeo (2017). Évaluer l’administration de la justice dans les pays européens. Une co-construction entre Union Européenne et Conseil de l’Europe. Revue Française d’Administration Publique, 161 (1), 59-72.

Actualités de Bartolomeo Cappellina

Pas d'actualités pour le moment

Marine Delaunay

Chercheure Postdoctorale Postdoctorant·es Université de Bordeaux
Contacter Marine
Site géographique Université de Bordeaux
3 Ter, Place de la Victoire
Bâtiment I, département de sociologie
33000 Bordeaux
0645646546

Bio

Marine Delaunay est titulaire d’un doctorat en sociologie. Elle est l’auteure d’une thèse soutenue à l’Université de Bordeaux en 2019 et intitulée Les violences entre partenaires intimes : De l’indignation politique et morale aux pratiques routinières des institutions pénales. Une comparaison entre la France et la Suède. Ce travail a reçu le second prix de thèse de l’Institut des Hautes Etudes du Ministère de l’Intérieur en 2021.
Elle a approfondi ses analyses en tant que chercheure post-doctorante au sein de l’équipe Genvipart en 2020. Depuis janvier 2022, elle intervient en tant que chercheure post-doctorante sur une recherche portée par Béatrice Jacques et qui étudie l’expertise citoyenne en santé à partir du cas des patients partenaires en cancérologie.
En parallèle, elle s’intéresse également à l’émergence d’un dispositif médicolégal innovant pour la prise en charge des violences conjugales en dehors du circuit habituel des réquisitions judiciaires aux côtés de Romain Juston Morival.

Axe(s) de recherche

Recherche en cours

  • « Expertise citoyenne en santé : de la professionnalisation des patients-experts à leur légitimité dans la formation des soignants et la recherche en cancérologie. » Recherche coordonnée par Béatrice Jacques, maîtresse de conférences en sociologie. 2022-2023

La recherche comporte plusieurs objectifs. 1) Elle collecte des éléments de compréhension sur le problème du statut des savoirs et savoirs faires rencontré par les malades en cancérologie. Il s’agit d’apporter des pistes de réflexion pour faciliter leurs reconnaissances et enrichir les référentiels de compétences déjà existants. 2) La recherche interroge également la répartition des pouvoirs dans la formation des (ex)patients et des soignants par les patients et dans la recherche en oncologie. Elle vise à dresser une série de stratégies pour améliorer la présence des malades et leur capacité d’action et de décision dans ces sphères. 3) Enfin, cette étude initie une vraie réflexion sur la professionnalisation des patients-experts-partenaires-formateurs-co-chercheurs en travaillant sur leur statut, leur rémunération, leur reconnaissance parmi les équipes de soins et auprès des malades en oncologie. Il s’agit de révéler les leviers présents dans d’autres pays, par une mise en perspective comparative avec le cas du Québec. Il s’agit également de mettre en exergue ce qui est transférable et adaptable selon les contextes nationaux. En définitive, la recherche porte l’enjeu de montrer à quelles conditions l’intégration des patients dits experts peut être une voie pour la démocratie sanitaire et comment elle peut contribuer à une amélioration de la santé des personnes atteintes de cancer, des pratiques professionnelles et du système de soins.

 

  • « L’articulation de la justice et du soin au prisme de la prise en charge des victimes de violences conjugales : le cas des procédures médicolégales hors réquisition judiciaire. » Recherche conduite avec Romain Juston Morival, maître de conférences à l’Université de Rouen, Normandie (Laboratoire DySoLab-IRIHS) 2020-2022

Depuis les années 2000, certaines unités médico-judiciaires accueillent les victimes de violences (physiques, psychologiques et sexuelles) et collectent les preuves médico-légales sans réquisition judiciaire. Ce dispositif consiste à établir un certificat sur lequel figure un nombre de jours d’incapacités totales de travail (ITT) à propos des séquelles physiques, sexuelles et psychologiques des victimes sans plainte ni réquisition judiciaire préalables. La prise en charge judiciaire de ces affaires est généralement initiée par le dépôt d’une plainte, suivie d’une consultation médico-légale requise par le procureur et organisée par les services de police. Celle-ci est décisive du point de vue de la qualification, de l’orientation et de la sanction pénales. Modifiant le cours de ce processus, le dispositif d’accueil des victimes hors réquisition répond à des contraintes structurelles et charrie des enjeux d’adaptation du point de vue de la procédure pénale ainsi que du point de vue de la médecine légale. La tendance à la généralisation de ce dispositif à l’échelle nationale est l’occasion d’interroger sa genèse et de saisir ses effets socio-organisationnels sur l’administration de la preuve pénale ainsi que sur la distribution des tâches entre les professionnels du champ médico-légal.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Co-responsable élue du réseau thématique 13, « Sociologie du droit et de la justice », de l’Association Française de Sociologie, aux côtés de Sebastian Billows.
  • Co-responsable de la section 09 “Gender-Based Violence : Politics, Protests and Productions”, European Conference on Politics and Gender (ECPG) de l’European Consortium for Political Research (ECPR) aux côtés de Zorana Antonijevic et Sofia Strid.

Enseignement

  • Cours magistral "Genre et droit : le droit au prisme des rapports sociaux de genre", Master Études de genre, Université Bordeaux Montaigne (2021-2022)
  • Encadrement de mémoires : master et 3ème année sociologie et science po (2018-2022)
  • Initiation à la recherche, Institut Régional du Travail Social, Région Nouvelle Aquitaine (2021-2022)
  • ATER Sciences Po Bordeaux (2019-2020)
  • Cours magistral "Introduction à la sociologie du droit", département de sociologie, Université de Bordeaux (2018-2019)
  • ATER Département de Sociologie Université de Bordeaux (2017-2018)

Principales publications

Avec Hearn Jeff, Strid Sofia, Balkmar Dag and Humbert Anne Laure, “From Gender Regimes to Violence Regimes: Re-thinking the Position of Violence”, Social Politics. International Studies in Gender, State and Society, 2020. https://doi.org/10.1093/sp/jxaa022.

Delaunay Marine, « Lena Martinsson, Gabriele Griffin, Katarina Giritli Nygren (dir.), Challenging the myth of gender equality in Sweden », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2017, mis en ligne le 15 mars 2017, URL : http://lectures.revues.org/22500.

 

Actualités de Marine Delaunay

Pas d'actualités pour le moment

Ibrahima Diallo

Ingénieur de recherche Postdoctorant·es Université de Bordeaux
Contacter Ibrahima
Site géographique Université de Bordeaux
3 ter Place de la Victoire
33076 Bordeaux cedex
07 81 31 43 11

Actualités de Ibrahima Diallo

Pas d'actualités pour le moment

Léo Mignot

Chercheur postdoctoral Postdoctorant·es Université de Bordeaux
Contacter Léo
Site géographique Université de Bordeaux
3 ter Place de la Victoire
33076 Bordeaux Cedex

Bio

Léo Mignot est chercheur postdoctoral au Centre Émile Durkheim (UMR 5116) et à l’Université de Bordeaux. Sociologue des sciences et de la santé, ses travaux portent sur la dynamique d’innovation médicale et notamment sur les applications de l’intelligence artificielle en santé et leurs conséquences socioprofessionnelles.

Thèmes de recherche

  • Intelligence artificielle
  • Médecine
  • Santé
  • Sciences
  • Innovation
  • Méthodes quantitatives

Axe(s) de recherche

Atelier(s)

Atelier Méthodes

Recherche en cours

Projet INCa « The rise of AI in biomedicine: its impact on research, clinic and knowledge diffusion »

Résumé : Cette recherche à pour ambition de circonscrire les conditions d’émergence des dispositifs d’intelligence artificielle dans le domaine biomédical et d’identifier les effets sociaux et épistémiques de leur mise en œuvre. Sont plus particulièrement étudiés les cas des outils d’IA développés pour la détection de tumeurs, les logiciels de contourage et de robotique en radiothérapie stéréotaxique, ainsi que les outils de radiomique. Trois objectifs principaux sont privilégiés : 1/ restituer l’historique de l’essor des dispositifs d’IA en imagerie oncologique ; 2/ étudier les impacts des instruments IA sur l’organisation épistémique et sociale de l’oncologie et la radiologie (travail des frontières professionnelles, organisation des services, relation aux patients) ; 3/ s’interroger sur la manière dont les connaissances produites par l’application de l’IA à l’imagerie du cancer peuvent contribuer au renforcement ou au renouvellement du cadre d’analyse de la maladie.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Co-responsable de l'Atelier Méthodes
  • Membre du bureau du RT 29 « Sciences et techniques en société » de l’Association Française de Sociologie

Principales publications

Publications

Conférences récentes (sélection)
  • « Working with AI? Jurisdictional control and socio-professional issues in radiology », EASST 2022: conference of the European Association for the Study of Science & Technology, Madrid (Espagne), 6-9 juillet 2022.
  • « Criticisms of Evidence-Based Medicine and their Limits: the Cases of AI in Radiology and Interventional Radiology », 4S: Society for Social Studies of Science Annual Meeting, Toronto (Canada), 8 octobre 2021.
  • « The Impacts of Big Data and AI Instruments on Radiology », 4S: Society for Social Studies of Science Annual Meeting, Toronto (Canada), 7 octobre 2021.
  • « Le rapport des médecins à la recherche et à l’innovation biomédicale », AFS : Congrès 2021 de l’Association Française de sociologie, Lille, 7 juillet 2021 (en collaboration avec É. Schultz).

Actualités de Léo Mignot

Pas d'actualités pour le moment

Daniele Inda

Postdoctorant·es Université de Bordeaux
Contacter Daniele
Site personnel
Site géographique Université de Bordeaux
3ter place de la Victoire
33076 Bordeaux cedex

Thèmes de recherche

  • Sociologie des mondes agricoles
  • Transition agroécologique
  • Évolution des pratiques agricoles
  • Anthropologie et sociologie politiques
  • Action publique
  • Socialisation professionnelle

Recherche en cours

Mes recherches portent sur la réception des politiques publiques, les recompositions sociales et l’évolution des pratiques dans les espaces ruraux.

Dans le cadre de ma thèse, j’ai étudié l’évolution des répertoires d’action collective dans une zone rurale du Mexique (déclin des mobilisations paysannes, émergence des « mouvements autochtones »), en les l’articulant aux reconfigurations de l’action publique, ainsi qu’aux recompositions socio-économiques aux échelles nationale, régionale et locale (évolutions de l’économie agricole et du marché du travail en milieu rural, dynamiques de stratification sociale, etc.).

Depuis 2017, je mène des recherches sur la réception du projet de transition agroécologique dans l’Ouest de la France et, plus particulièrement, au sein des filières d’élevage de ruminants. Entre 2017 et 2019, j’ai ainsi participé au programme interdisciplinaire FLECHE – Fromages et Laits issus d’Élevages de Chèvres conduits à l’Herbe (INRA – Agrocampus-Ouest – Université de Potiers). Ce programme a étudié le potentiel de valorisation de l’herbe dans les systèmes caprins du Grand-Ouest, dans le double objectif d’améliorer la résilience économique des exploitations et de réduire leur impact environnemental.

Depuis décembre 2019, je mène une recherche postdoctorale au sein du programme TRANSAGRINA – Trajectoires de Transition en Agriculture en Nouvelle-Aquitaine (porté par Delphine Thivet, Université de Bordeaux). Cette recherche vise à étudier les conditions d’une transition agroécologique répondant aux enjeux de durabilité des filières agricoles, de préservation de l’environnement et d’adaptation au changement climatique. Elle interroge la mise en œuvre et la réception de projets de transition au sein des principales filières agricoles de la région (élevages de ruminants ; viticulture ; grandes cultures).

Enfin, depuis 2020, je participe également au programme TRASAD – Transformations des conditions de travail dans les exploitations entamant une transition agroécologique (Université de Bordeaux – MSA), qui vise à étudier les effets de l’évolution des pratiques sur les conditions de travail et de santé des exploitants viticoles.

Principales publications

Inda D., « Les instituteurs bilingues dans les mobilisations autochtones du Nayarit (Mexique) », Cahiers des Amériques latines, 95, 2021, p. 123-142.

Inda D., Jacquot A.L., Marnet P.-G., Disenhaus C., Flament J., Coquard B., Leroux B., « Autonomy and herbaceous forage in goat farming of western France. First results of a sociological survey », Options méditerranéennes, A, 195, 2021, p. 305-308.

Inda D., « Fabriquer les autochtones que l’on voudrait préserver. Ethnicisation et folklorisation des instituteurs de langue amérindienne », Politix, 130, 2020, p. 105-128.

[Compte rendu] Inda D., « F. Goulet, Faire science à part. Politiques d’inclusion sociale et agriculture familiale en Argentine », Revue d’anthropologie des connaissances, 14-4, 2020.

Jacquot A.L., Marnet P.G., Flament J., Inda D., Disenhaus C., « Perception du pâturage par les acteurs de la filière caprine dans le Grand Ouest », Fourrages, 238, 2019, p.167-170, 2019.

[Entretien] Inda D., López Caballero P., « Las vías kanak hacia la antropología », Interdisciplina, Vol. 4, n. 9, 2016, pp. 135-144.

Inda, D., « Réunir la communauté. Action publique et recompositions identitaires dans un village mexicain », Genèses, 98, 2015, p. 28-46.

Actualités de Daniele Inda

Pas d'actualités pour le moment

Sébastien Plutniak

Chercheur contractuel Postdoctorant·es Université de Bordeaux
Contacter Sébastien
ResearchGate academia Site personnel
Site géographique Université Bordeaux
3 ter place de la Victoire
33076 Bordeaux CEDEX

Thèmes de recherche

  • Sociologie des sciences
  • Histoire de l'archéologie
  • Histoire de l'informatique
  • Analyse de réseaux
  • Méthodes quantitatives en SHS

Axe(s) de recherche

Recherche en cours

Principales publications

Actualités de Sébastien Plutniak

Pas d'actualités pour le moment