Cécile Vigour

Directrice de recherche CNRS Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Cécile
Site géographique Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

Bio

Mes recherches portent principalement sur :

  • les politique de réformes et changements de l’institution judiciaire en Europe (Belgique, France, Italie, Pays-Bas) – concernant l’enracinement d’une logique gestionnaire dans la justice, les rapports entre justice et politique notamment. Ces travaux mettent en perspective les transformations de la justice par rapport aux réformes globales de l’Etat.
  • l’étude des rapports des citoyen.nes à la justice et à la police en France, dans une perspective de sociologie de la réception de l’action publique.
  • Les parlements et les élu.es du point de vue de leurs conceptions de la démocratie, de la représentation, de leurs rôles et valeurs, et de leur participation à l’écriture des lois.

S’appuyant sur des enquêtes qualitatives et quantitatives, mes recherches prennent en compte et croisent les points de vue des citoyen.nes et professionnel.les ou élu.es.

Comparaison, analyse des jeux d’échelle et des processus de transferts sont au cœur des protocoles de recherche que je mets en œuvre

Thèmes de recherche

  • justice
  • réception de l’action publique
  • réforme de l’Etat
  • parlementaires
  • méthodes mixtes

Axe(s) de recherche

Atelier(s)

Co-animatrice de l'atelier d'écriture dans les sciences sociales (avec Hyppolyte Kouao et Eva Portel)

Recherche en cours

Participation à deux projets de recherche coordonnés par Camille Bedock :

1) Recherche INEGAPOL “Inégalités et conceptions du système politique : comprendre le décalage entre élus et citoyens (coord. Camille Bedock), financée par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.

  • Enquête quantitative par questionnaires auprès de citoyens européens et d’élus locaux en France et en Italie.
  • Entretiens approfondis avec des citoyens et des élus locaux en Nouvelle-Aquitaine, Bretagne et Emilie-Romagne.

 

2) Recherche Unequal Citizens, financée par l’ANR.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Membre du Conseil de l’Ecole Doctorale ESP2, Université de Bordeaux, depuis mars 2022.
  • Elue au Conseil Scientifique de Sciences Po Bordeaux, depuis oct. 2021.
  • Elue au conseil de laboratoire du Centre Emile Durkheim, depuis mars 2021.

Encadrement doctoral

  • Lilian Hosteins, Inégalités et conceptions du système politique. Comparaison des points de vue d’élus locaux en France et en Italie, co-direction avec C.Bedock, thèse en science politique depuis nov. 2021. Projet Inegapol financé par le Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.
  • Nicolas Bina, Diriger une administration centrale. Contribution à la sociologie des très hauts fonctionnaires de l’Etat (1990-2022), thèse en science politique depuis oct. 2021).
  • Antonin Cheron, Le démantèlement du nucléaire, co-direction avec A. Surubaru, thèse en sociologie depuis déc. 2021. Financement du Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine.

Enseignement

  • « Sociologie judiciaire », travaux dirigés (12h), master 2 « Justice et droit du procès » (coord. par C. Chainais) et « Communication judiciaire », Université Paris2-Assas, depuis sept. 2021..
  • Interventions régulières à l’ENM sur mes différentes thématiques de recherche, depuis 2002.
  • « La comparaison en sciences sociales », cours (18h), master 1, université de Bordeaux, faculté de sociologie, depuis sept. 2021.

Principales publications

Ouvrages & HDR :

  • Vigour, B. Cappellina, L. Dumoulin et V. Gautron, La justice en examen. Attentes et expériences citoyennes, Paris, Puf, coll. Lien social, 2022.
  • La justice à l’épreuve de la gestion publique. Sociologie de la gestionnarisation des organisations publiques, Sciences Po, Paris, 2019 (garant : P. Bezes).
  • Réformes de la justice en Europe. Entre politique et gestion, Louvain-La-Neuve, De Boeck Supérieur, 2018.
  • La comparaison dans les sciences sociales. Pratiques et méthodes, La Découverte, Guides Repères, 2005.

Direction d’ouvrage

  • de Galembert, O. Rozenberg, C. Vigour, Faire parler le parlement. Méthodes et enjeux de l’analyse des débats parlementaires pour les sciences sociales, Paris, LGDJ, 2013.

Articles dans des revues à comité de lecture

  • (avec V. Gautron) « Les citoyens face à la justice pénale : un sentiment punitif surévalué », Revue Lexbase pénal, sept. 2022.
  • (avec B. Cappellina) « Accès et recours différenciés au droit et aux tribunaux civils. Étude des représentations et modes de réception de la justice », Droit et société, 106, 2020, p. 603-622.
  • (avec L. Dumoulin) « Emotions, droit et politique. Bilans et perspectives interdisciplinaires », Droit et société, 105, 2020, p. 453-472.
  • « L’indépendance des magistrats, une approche comparée », Les Cahiers Français, La Documentation Française, dossier « Quelle justice au XXIe siècle ? », 416, 2020, p. 74-81.
  • (avec J. Hersant) „Judicial politics on the ground“, Law and Social Inquiry, 42(2), 2017, p. 292-7.
  • „Professions in Policy and Knowledge Transfer: Adaptations of Lean Management, and Jurisdictional Conflict in a Reform of the French Public Service”, International Journal of Sociology, 45, 2015, p. 112-132, Routledge.
  •  “Veto Players and Interest Groups in Lawmaking. A Comparative Analysis of Judicial Reforms in Italy, Belgium and France”, Comparative Political Studies, 2014, 47, p. 1891-1918.
  • “French MPs and Law-making: Deputies’ activities and citizens’ perceptions”, Journal of Legislative Studies, 2013, 19 (2), p. 219-245.

Tinette Schnatterer

Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Tinette
ResearchGate Site personnel
Site géographique Science Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

Thèmes de recherche

  • Réactivité démocratique
  • Opinion publique
  • Mise sur agenda
  • Représentation
  • France
  • Allemagne
  • Méthodes mixtes

Axe(s) de recherche

Projet(s) de recherche

Recherche en cours

Mes recherches principales se situent au croisement des études entre construction d’opinion publique, mise sur agenda et réactivité démocratique, notamment dans le cadre du projet ANR CosPo.

Travaillant sur la France et l’Allemagne j’étudie l’interaction entre préférences des citoyens et politique publique sous plusieurs ongles : En s’intéressant à l’agenda politique des sondages d’opinion, ma recherche vise à identifier les facteurs qui influencent la construction de l’opinion publique sondagière et la manière dont les acteurs politiques contribuent au choix des questions. C’est ainsi, dans un premier temps, la fabrication de ce qui est communément considéré comme opinion publique qui est au centre de ma recherche.

Une attention particulière est portée sur les sondages commandés directement par les gouvernements.

Dans un deuxième temps je m’intéresse à la manière dont les dirigeants politiques traitent ces informations et comment celles-ci influencent leur comportement en accordant une attention particulière à la question de savoir si les préférences de certains groupes de la société sont mieux représentées que d’autres.

Les premiers résultats de ces recherches ont été présentés lors des ECPR Joint Sessions 2022 à Edinburgh et du congrès de l’AFSP 2022 à Lille (avec Anja Durovic et Céline Belot).

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Co-responsable de l’axe « Politique, élections, politiques publiques et société » (PEPS)
  • Membre du comité éditorial des Presses Universitaires de Bordeaux

Actualités de Tinette Schnatterer

Pas d'actualités pour le moment

Renaud Hourcade

Chargé de recherches CNRS Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Renaud
academia
Site géographique Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex

Bio

J’ai soutenu une thèse à Sciences Po Rennes sur les politiques de la mémoire de l’esclavage en 2012, mené comme postdoctorant des travaux sur les politiques d’environnement et de santé environnement (à Sciences Po Rennes et à l’UPJV d’Amiens), prolongés ensuite depuis mon recrutement au CNRS (2016). Je m’intéresse en particulier au gouvernement des pollutions de l’atmosphère, de l’eau, aux transitions énergétiques et écologiques dans divers contextes français et étrangers. Mes projets actuels portent notamment sur l’histoire environnementale du site pétrochimique de Lacq et sur les modes de régulation de la pollution de l’air dans les métropoles africaines et asiatiques (ANR Globalsmog). Un questionnement commun à ces deux terrains est de comprendre comme la politique s’articule aux sciences (et réciproquement) pour définir les problèmes environnementaux et les gouverner.

 

Thèmes de recherche

  • Santé-environnement
  • Pollution
  • Transitions
  • Histoire environnementale
  • Science et expertise
  • Climat

Axe(s) de recherche

Recherche en cours

Recherches en cours

  • ANR Globalsmog (2022-2025) : une étude des politiques de lutte contre la pollution de l’air dans dix métropoles africaines et asiatiques : menée par le CED/ Sciences Po Bordeaux, le CEPED (IRD), le CESSMA (IRD), Paloc (IRD) le CSH de Delhi (CNRS/MAE), le CERMES3 (Université de Paris), Arènes (Rennes 1/IEP Rennes) et l’université de Maastricht. Coordinateur général et responsable du terrain de recherche à Dakar.
  • Le marché global des véhicules d’occasion : flux Nord-Sud, obsolescence technologique et renforcement des vulnérabilités environnementales et sanitaires en Afrique (avec Bérénice Bon et Jessica Pourraz). Financement Global Research Institute of Paris, 2021, terrains à Dakar, Accra, Nairobi
  • Histoire environnementale du site pétrochimique de Lacq (2020-20…). Terrain au long cours, fondé sur un travail d’archives
  • Sofiane – Soutenir et Faciliter une agriculture inclusive dans les îles atlantiques (2019-2022), avec Agrocampus Rennes et l’Université Rennes 2 (Catherine Darrot, Hélène Bailleul, Anne Atlan, Naïla Bedrani) et le réseau agricole des îles atlantiques – Une recherche action portant sur les leviers de transition agri-alimentaire dans des territoires en tension.
  • Demoster / Démocratiser la transition énergétique : une comparaison des initiatives citoyennes de lutte contre la précarité énergétique en France, en Espagne et au Royaume-Uni (2019-2021). Une recherche menée avec Pierre Wokuri, Doris Buu Sao, Patrice Diatta dans le cadre du programme CITIN / Expérimentations démocratiques pour la transition écologique

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Co-coordinateur du séminaire Bordeaux Sciences de l'Environnement, département CHANGES
  • Coordinateur, ANR Globalsmog

Encadrement doctoral

  • Antoine Police (2020) : L'économie politique des ressources littorales, une comparaison France - Canada (Université Rennes 1)
  • Fabien Meslet (2020) : Institutionnalisation et gouvernement des enjeux de précarité énergétique dans une grande ville française (CIFRE/Université Rennes 1)
  • Naïla Bedrani (2020) : Les trajectoires sociales et institutionnelles de l'agriculture dans les îles atlantiques (CIFRE/Université Rennes 2)

Enseignement

  • Méthodes de recherches (Sciences Po Bordeaux / M2)
  • Politiques comparées de la transition écologique (Sciences Po Bordeaux / M1)

Principales publications

Publications depuis 2020

Presse et grand public

Le Nouvel Observateur, Climatoscepticisme : comment le camp réactionnaire alimente le déni climatique, 20 mars 2022

EURadio, La traversée des mémoires, 20 mai 2021, podcast

Table ronde « Comment décoloniser l’espace public ? », Musée d’Aquitaine/Facebook Live, Forum Urbain, Bordeaux, 6 mai 2021

Libération : A qui les statues parlent-elles encore, tribune, 20 juin 2020

Trois/cent/soixante, n°3, été 2019« Politiques de la mémoire : Nantes, Bordeaux et Liverpool », Port-au-Prince, Haïti

France Culture, Les ports négriers face à leur histoire, La fabrique de l’histoire, 24 mai 2018

France Culture, L’invisibilité, Les nouvelles vagues, 29 février 2016

 

 

 

Actualités de Renaud Hourcade

Pas d'actualités pour le moment

Andy Smith

Directeur de recherche Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Andy
Site géographique Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex
0608785844

Thèmes de recherche

  • Les politiques climatiques
  • L'économie politique des industries
  • L'intégration européenne et celle du "marché unique" en particulier
  • L'intelligence artificielle et le secteur de la santé

Principales publications

Voir CV et liste de publications dans « Documents »

Charlotte Brives

Chargée de Recherche Chercheur·ses Université de Bordeaux
Contacter Charlotte
academia
Site géographique Faculté de Sociologie
3 ter, Place de la Victoire
Bordeaux

Sophie Duchesne

Directrice du Centre Émile Durkheim. Directrice de recherche au CNRS Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Sophie
Site géographique Sciences Po Bordeaux - Bureau B146
11 allée Ausone - Domaine Universitaire
33607 Pessac cedex
0556844413

Bio

Mes recherches sont centrées sur le rapport que les individus entretiennent avec le système politique en démocratie, à partir des cas français, anglais et belge (francophone). Elles ont pour caractéristique d’articuler analyse empirique et théorie politique, avec un soin particulier apporté aux réflexions de méthodes de construction et d’analyse de données. Formée au CEVIPOF, à Sciences Po, j’ai passé plusieurs années à l’étranger, à Florence et Berlin pendant ma thèse, puis à Oxford où j’ai séjourné plus de 6 ans. Je suis particulièrement sensibilisée aux spécificités des sciences sociales françaises rapportées aux questions et méthodes qui nourrissent le débat international et je m’efforce de les faire dialoguer afin de tirer avantage des unes et des autres. Le décalage est net pour tout ce qui touche aux questions relatives aux identifications politiques et notamment celle sur laquelle je travaille actuellement, l’identification à la nation.

Pendant 20 ans, j’ai surtout contribué au champ des études européennes. Tout d’abord avec A.-P. Frognier puis dans le cadre d’une recherche comparative (France, Belgique francophone et Angleterre) sur les réactions à l’intégration européenne que j’ai coordonnée. Publié en 2013 chez Palgrave, notre livre montre comment la focalisation politique sur l’euroscepticisme masque l’indifférence des citoyens de ces pays à l’Union Européenne – et ce, y compris en Grande-Bretagne – ainsi que l’ampleur des transformations des identifications nationales produites par la globalisation et leur conséquences délétères sur le fonctionnement des démocraties européennes.

En France, après avoir longtemps collaboré avec F. Haegel sur la politisation et contribué avec elle à introduire dans nos disciplines la pratique de l’entretien collectif, j’ai animé un projet de recherche sur la réanalyse des enquêtes qualitatives. Là encore, je me suis inspirée d’une évolution à l’œuvre en Grande-Bretagne et aux États-Unis, à savoir l’analyse secondaire des enquêtes qualitatives en sciences sociales, pour la revisiter en tirant parti des qualités théoriques et critiques de la sociologie politique française.

Depuis mon dernier séjour à Oxford (année 2017-2018), je travaille à remettre sur le chantier la notion de nationalisme banal, proposée par Michael Billig (1995). Après avoir coordonné la traduction du livre de M.Billig (parue aux Presses de Louvain en 2019), j’ai entrepris de construire un projet de recherche sur la transmission du sentiment d’appartenance à la nation, le projet ETPAF.

Thèmes de recherche

  • nationalisme
  • méthodes de recherche
  • identités politiques
  • citoyenneté

Axe(s) de recherche

Atelier(s)

Atelier méthodes

Projet(s) de recherche

Recherche en cours

Mes recherches portent aujourd’hui principalement sur la transmission du nationalisme en famille (projet ETPAF) mais je continue d’intervenir sur les questions liées à l’archivage et le partage des enquêtes qualitatives.

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Directrice du Centre Emile Durkheim
  • Coéditrice - avec Viviane Le Hay, Xabier Itcaina et Fouad El Haddad - du Bulletin de méthodologie sociologie Bulletin de Méthodologie Sociologique (Bulletin of Sociological Methodology, BMS)
  • Membre élue du Conseil scientifique et du Conseil d’administration de Sciences Po Bordeaux

Encadrement doctoral

  • Youness Abeddour, "Des identités marocaines en France et en Israël: une étude de la deuxième et la troisième génération" - co-tutelle avec Orit Yekutieli, Ben-Gurion University of the Negev.
  • Heba Amin, "Les valeurs Sacrées des croyants musulmans à l’épreuve des valeurs laïques et républicaines de la France".
  • Louisa McDonald, "Encodage et décodage du nationalisme banalisé : enquête en Nouvelle-Aquitaine sur la transmission des appartenances dans la famille au prisme des objets culturels à destination des enfants" - en cotutelle avec Florence Delmotte (CRESPO), Université Saint Louis de Bruxelles.
  • Roger Nicolas Oyono, "Processus de légitimation des élites gouvernementales au Cameroun: essai d'une perspective sociohistorique des motions de soutien au Président de la république (1990-2020)" - en codirection avec Emmanuelle Bouilly (LAM, Sciences Po Bordeaux).

Enseignement

  • Sociologie politique des identités. Cours 4e année, master SPSC.
  • Tutorats 5e année master SPSS

Principales publications

S. Duchesne, « La citoyenneté » in Didier Fassin (dir.), La société qui vient, Le Seuil, 2022, p. 878-893.

S. Duchesne, « Introduction à l’édition française : Que reste-t-il du nationalisme banal ? » in M.Billig, Le nationalisme banal, Presses Universitaires de Louvain, 2019, p. 5-27.

S. Duchesne, “Who’s afraid of banal nationalism?”, Nations and Nationalism, 24(4), 2018, 841-856.

S.Duchesne (dir.), « La réanalyse des enquêtes qualitatives à l’épreuve de l’expérimentation. Textes en hommage à Annie-Claude Salomon. Actes du projet Réanalyse », Recherches Qualitatives, Hors-série n°21, Juin 2017.

S. Duchesne, E. Frazer, F.Haegel & V. Van Ingelgom, Citizens’ reactions to European integration: Overlooking Europe, Palgrave Macmillan, 2013.

S. Duchesne ‘Waiting for European identity…: Preliminary thoughts about the identification process with Europe’, in Perspectives on European Society and Politics, vol.9/4, December 2008, 397-410.

S. Duchesne & F.Haegel, “Avoiding or Accepting Conflict in Public Talk”, British Journal of Political Science, vol. 37/1, January 07, 1-22.

S. Duchesne & F.Haegel, L’enquête et ses méthodes : les entretiens collectifs, Nathan, collection 128, juin 2004

S. Duchesne, Citoyenneté à la Française, Paris, Presses de Sciences Po, 1997

S. Duchesne & A.P.Frognier, « Is there a European Identity? », in Public Opinion and Internationalized Governance, O.Niedermayer and R.Sinnott eds., Oxford, Oxford University Press, 1995, p. 193-226 (ed. paperback 1998)

Actualités de Sophie Duchesne

Pas d'actualités pour le moment

Camille Bedock

Chargée de recherche CNRS Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Camille
ResearchGate academia
Site géographique Sciences Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex
05 56 84 43 03

Thèmes de recherche

  • Institutions politiques
  • Système politique
  • Réformes de la démocratie
  • Elections
  • Méthodes mixtes

Axe(s) de recherche

Recherche en cours

À partir d’un questionnement sur les institutions politiques dans les démocraties consolidées, mes recherches actuelles s’articulent autour de quatre thématiques :

  • Les représentations des citoyens, des élus et des activistes de la démocratie sur leur système politique
  • Les réformes de la démocratie dans les démocraties d’Europe de l’Ouest
  • L’analyse de processus de réformes complexes
  • Les conséquences des institutions sur la compétition politique

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Co-responsable de l’axe « Politique, élections, politiques publiques et société » (PEPS)
  • Membre du comité de rédaction de la Revue internationale de politique comparée
  • Co-éditrice avec Sergiu Gherghina (University of Glasgow) de la série “Routledge studies on Democracic innnovations”
  • Représentante élue au Conseil scientifique de Sciences po

Encadrement doctoral

  • Lilian Hosteins (avec Cécile Vigour, directrice)

Enseignement

  • 2021-2022 : Sciences po Lille, Préparation à l’agrégation de Sciences économiques et sociales, un cours magistral de 20h sur « Clivages Politiques et offres partisanes : permanences et ruptures » (avec Clément Arambourou)
  • 2021-2022 : Centre national de l’enseignement à distance, écriture du cours de préparation à l’agrégation de Sciences économiques et sociales sur « Clivages Politiques et offres partisanes : permanences et ruptures » (avec Clément Arambourou)

Principales publications

Publications récentes :

PILET, Jean-Benoit, BEDOCK, Camille, VANDAMME, Pierre-Etienne, Dir. (2021). Improving, bypassing or overcoming representation? Lausanne: Frontiers Media SA, doi: 10.3389/978-2-88971-901-3

BEDOCK, Camille, BEST, Volker, OTJES, Simon, WEISSKIRCHER, Manès (2022), “A policy like no other? The populist radical right challenge in the field of democracy reform”, Party Politics, accepté pour publication

TALUKDER, David, BEDOCK, Camille, RANGONI, Sacha (2022). « Comment les député∙es perçoivent la démocratie participative et les mini-publics : une enquête en Belgique francophone », Politique et sociétés, 41(2), https://doi.org/10.7202/1086926ar

RANGONI, Sacha, BEDOCK, Camille, TALUKDER, David (2021). “More competent, thus more legitimate? MPs’ discourses on deliberative mini-publics”, Acta politica, https://doi.org/10.1057/s41269-021-00209-4

BEDOCK, Camille, PILET, Jean-Benoît (2021). “Who supports citizens selected by lot to be the main policy-makers: a study of French citizens”, Government and Opposition, 56 (3), 485-504.

BEDOCK, Camille, BONIN, Loïc, LIOCHON, Pauline, SCHNATTERER, Tinette (2020). « Une représentation sous contrôle : visions du système politique et réformes institutionnelles dans le mouvement des Gilets Jaunes », Participations, 2020/3, n°28, 221-246.

BEDOCK, Camille (2020). “Citizens’ Contrasting Aspirations about their Political System: Entrustment, Participation, Identification, and Control”, Frontiers in Political Science, doi: 10.3389/fpos.2020.563351

BEDOCK, Camille, PILET, Jean-Benoît (2020). “Enraged, engaged, or both? A study of the determinants of support of consultative vs. binding mini-publics”, Representation, online first, https://doi.org/10.1080/00344893.2020.1778511

Collectif d’enquête sur les gilets jaunes (2019). « Enquêter in situ par questionnaire sur une mobilisation en cours : une étude sur les gilets jaunes », Revue française de science politique, 69 (5-6), 869-892

Actualités de Camille Bedock

Pas d'actualités pour le moment

Xabier Itçaina

directeur de recherche CNRS Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Xabier
Site géographique Science Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex
+33(0)5 56 84 41 83

Bio

Xabier Itçaina est directeur de recherche en science politique au CNRS, Centre Émile Durkheim, Sciences Po Bordeaux, en détachement (sept. 2022-sept. 2023) au CEMCA-Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos à Mexico. Il a été Marie Curie Fellow à l’Institut Universitaire Européen de Florence (2012-2013) et a dirigé le Centre Émile Durkheim de janvier 2017 à juin 2021. Ses travaux portent sur les mobilisations territoriales des sociétés civiles en Europe du Sud, avec trois terrains principaux : les transformations du catholicisme social territorial ; les dynamiques territoriales de l’économie sociale et solidaire ; la sociologie historique des cultures populaires.

Thèmes de recherche

  • Catholicisme social, territoire et politique
  • Dynamiques territoriales de l'économie sociale et solidaire
  • Sociologie historique des cultures populaires

Axe(s) de recherche

Projet(s) de recherche

Recherche en cours

– Xabier Itçaina est en détachement (sept. 2022-sept. 2023) au CEMCA – Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos à Mexico avec un projet intitulé “Coopératives, transitions territoriales et recompositions des identités collectives: expériences amérindiennes en perspective comparée”

– FRACTALE. Fabrication et territoires. Relocalisation et écologisation des activités, ADEME – Centre Emile Durkheim 2022/2024  (co-porteur)

– TRANSAGRINA. Trajectoires de transition en agriculture en Nouvelle Aquitaine (dir. Delphine Thivet, Université de Bordeaux – Centre Emile Durkheim), CCRDT Conseil Régional Nouvelle Aquitaine – ADEME, 2020-2023 (participant)

– TAETERR-NA – Ancrer la Transition AgroEcologique dans les TERRitoires de Nouvelle-Aquitaine : les ressorts territoriaux du développement de systèmes agricoles basés sur la biodiversité, l’UPPA dir. Marion Charbonneau. (CCRDT Conseil Régional Nouvelle Aquitaine, 2021-2024 (participant)

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • co-responsable de l'Axe PARASITE, Centre Emile Durkheim
  • co-éditeur (avec Sophie Duchesne, Viviane Le Hay et Fouad El Haddad) du Bulletin of Sociological Methodology/Bulletin de Méthodologie Sociologique (Sage)

Encadrement doctoral

  • Luis Emaldi Azkue, Ethno-régionalisme et systèmes partisans en Europe (2008-2017): les transformations des systèmes de partis dans les régions de conflits centre-périphérie pendant la crise. Les cas du Pays basque, l’Ecosse et l’Italie du Nord, Centre Emile Durkheim, EDSP2
  • Thomas Forte, La commande publique, un levier de développement territorial? Le département de Gironde et ses fournisseurs, Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux EDSP2 (thèse CIFRE) (co-direction avec Alina Surubaru, Univ. de Bordeaux, CED).
  • Graxi Irigaray, Langue minorisée, politique culturelle et secteur audiovisuel: le cas de la diffusion du cinéma basque en France, Thèse en co-tutelle Euskal Herriko Unibertsitatea-Universidad del País Vasco (co-dir. Josu Amezaga), Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux EDSP2
  • Lauréna Haurat-Perez, Ce que l’incarcération fait aux carrières en radicalité. Comparaison France-Espagne à partir du cas d’anciens prisonniers indépendantistes basques, Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux EDSP2 (co-direction avec Razmig Keucheyan, PILEPOL, Université de Paris).
  • Miguel de La Fuente Cosgaya, Historia y identidad de las cooperativas en el Pais Vasco, Thèse en co-tutelle Euskal Herriko Unibertsitatea-Universidad del País Vasco (co-dir. Aitor Bengoetxea), Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux EDSP2
  • Marion Pouzoulet, Sociologie politique des relations entre pouvoirs publics et réseaux transnationaux de plaidoyer. Le cas de la coalition internationale de l’ESS (thèse CIFRE, co-direction avec Antoine Roger, Centre Emile Durkheim, Sciences Po Bordeaux, EDSP2
  • Jean Buyssens, Les visages de la charité. Une ethnographie politique de l'aide confessionnelle associative en France (co-direction avec Camille Hamidi, Univ. Lyon 2 Triangle)

Enseignement

  • « Economie sociale et solidaire et innovation sociale : séminaire de lectures théoriques », cours-séminaire, Master 1 ESSIS (Economie sociale solidaire et innovation sociale), Sciences po Bordeaux
  • “ESS et action publique” et “ESS et territoire” (avec J.-J. Manterola), Executive Master CNAM-Sciences Po Bordeaux Stratégies, territoires et projets innovants dans l’Economie sociale et solidaire, Executive master Action sociale, Sciences Po Bordeaux
  • “Economia social y desarrollo territorial”, Master Economie sociale, GEZKI, Universidad del País Vasco-Euskal Herriko Unibertsitatea, Saint-Sébastien.
  • Avec Daniele Inda Andrio, « Identités collectives, territoires et question paysanne : sociohistoires comparées des expériences basques et mexicaines », intervention au DU Agroécologie, Université de Pau et des Pays de l’Adour (2022)

Principales publications

Itçaina X. (2022), La société du tambourin. Une histoire sociale de la musique à danser en Pays basque, Turnhout, Brepols, coll. « Epitome musical »

Richez-Battesti N. et Itçaina X. (dir.) (2022), “ Les polarisations territoriales de l’économie sociale et solidaire”, Dossier de la Revue d’Economie Régionale et Urbaine (2022/1).

Itçaina, X. (2019), Catholic mediations in Southern Europe: the invisible politics of religion, Abingdon and New York, Routledge (adapt.: Les politiques invisibles du religieux. Médiations catholiques en Europe du Sud, PU Rennes, 2019)

Itçaina X. (2019) “The Spanish Catholic Church, the public sphere, and the economic recession: rival legitimacies?”, Journal of Contemporary Religion, 34:1, 153-172

Demoustier, D. et X. Itçaina (2018), Faire territoire par la coopération. L’expérience du Pôle Territorial de Coopération Economique Sud Aquitaine, Sarrant, La Librairie des Territoires.

I.Favretto, X. Itçaina (eds.) (2017), Protest, Popular culture and Tradition in Modern and Contemporary Western Europe Basingstoke, Palgrave.

McCall C. and X. Itçaina (2017), “Secondary foreign policy activities in Third sector cross-border cooperation as conflict transformation in the European Union: The cases of the Basque and Irish borderscapes”, Regional and Federal Studies, 27(3): 261-281.

Itçaina X., Roger A., Smith A. (2016), Varietals of capitalism. A political economy of the changing wine industry, Ithaca, Cornell University Press.

Giorgi A., Itçaina X. (eds.) (2015-2016), “Religion and local politics in Southern Europe”, 3 section issues of Religion, State and Society, 43(2), 44(1), 44(3)

Itçaina, A. Gomez (2015), “Territorial identity and grassroot economic activism: the politicization of farmers’ mobilizations in the French Basque Country”, Partecipazione e Conflitto, 8(2): 478-503.

Itçaina X. (2013) “Between logics of deliberation and appropriateness: the discourse and practices of the Catholic Church over the Basque issue”, Critical Policy Studies, 7(3): 292-308.

Foret, X. Itçaina (eds.) (2011), Politics of religion in Western Europe. Modernities in conflict?, Abingdon, Routledge

Itçaina, X. (2007), Les virtuoses de l’identité. Religion et politique en Pays Basque, Rennes, PU de Rennes.

Itçaina X. (2006), « The Roman Catholic Church and the Immigration Issue. The relative Secularization of Political Life in Spain », American Behavioral Scientist Journal, 49(11), p. 1471-1488.

Actualités de Xabier Itçaina

Pas d'actualités pour le moment

Magali Della Sudda

Chargée de recherche CNRS Chercheur·ses Sciences Po Bordeaux
Contacter Magali
Site personnel
Site géographique CED-Science Po Bordeaux
11 allée Ausone
33607 Pessac cedex
(+33)0556844316