Antonin Cheron

Doctorant·es Université de Bordeaux
Contacter Antonin
Site géographique Université de Bordeaux - site Victoire
3 ter place de la Victoire
33076 Bordeaux CEDEX

Thèmes de recherche

  • Sociologie des organisations
  • Sociologie du travail
  • Démantèlement nucléaire

Axe(s) de recherche

Recherche en cours

ORGA NUC « L’organisation du travail de démantèlement nucléaire. Marchés, acteurs, expertises »

(financement de la Région Nouvelle Aquitaine, 2022-2026)

Équipe: Alina SURUBARU (coordinatrice), Antonin CHERON (doctorant)

Ce projet a pour ambition d’interroger sociologiquement l’organisation du travail de démantèlement nucléaire en France. Selon l’Autorité de sûreté nucléaire, un des principaux risques des travaux de démantèlement des installations nucléaires est lié à leur durée particulièrement longue : puisque les chantiers s’étalent sur plus d’une décennie (en succédant à plusieurs décennies de fonctionnement), la perte de mémoire de conception et d’exploitation, ainsi que le maintien des compétences deviennent des enjeux économiques et politiques particulièrement importants. Or, le marché du démantèlement nucléaire est encore à ses débuts en France (puisque les premières installations nucléaires démantelées étaient des prototypes de faible puissance, ayant une durée d’exploitation relativement courte). Supposant que les acteurs dominant actuellement le marché des prestations globales d’assistance chantier dans le nucléaire (ONET, Nuvia, etc.) auront un rôle déterminant à jouer dans l’élaboration des stratégies industrielles de démantèlement de demain, nous proposons d’étudier les dynamiques concurrentielles dans ce domaine, pour montrer la circulation de différents modèles d’affaires. Ensuite, nous nous intéresserons au processus de formation, de recrutement et de fidélisation du personnel par les entreprises du nucléaire (en particulier les prestataires), à partir d’une réflexion sur le fonctionnement du marché du travail dans ce secteur d’activité. Nous étudierons plus particulièrement les « métiers en tension », c’est-à-dire les métiers qui, selon les employeurs, connaissent de manière durable une pénurie de personnel qualifié. Comment l’enjeu de formation s’inscrit-il dans les stratégies de démantèlement ? Dans quelle mesure les innovations technologiques qui émergent dans le nucléaire (modélisation 3D, robotisation, jumeaux numériques, etc.) ont des effets sur le travail réel des professionnels qui interviennent sur ces chantiers ?

Responsabilités scientifiques et institutionnelles

  • Co-responsable de l'axe SENS

Principales publications

Communication :

« Les chantiers de démantèlement nucléaire : quelle inertie des outils de régulation pour s’affronter aux héritages ? », École thématique doctorale de l’IFRIS 2022 « À la recherche du temps dans les dispositifs socio-techniques », Grenoble, 5-9 septembre 2022

Actualités de Antonin Cheron

Pas d'actualités pour le moment