Rêver de nouveauté, le podcast ! Épisode 4

Le podcast de l'axe REVER (Résilience, Vulnérabilité et Recours) du Centre Émile Durkheim
Rêver de nouveauté
, c’est le podcast qui fait intervenir les chercheurs et chercheuses en sciences sociales sur des thématiques neuves, originales et qui nous permettent de renouveler notre perception de la recherche. En collaboration avec le Centre Émile Durkheim et l’axe de recherche Résilience, Vulnérabilité et Recours, on s’intéresse aux nouveaux sujets, à l’interdisciplinarité et aux nouvelles méthodes en se posant la question : qu’est-ce ce que la nouveauté peut apporter à la recherche ? 

Episode 4. La vulgarisation

Animateur·rices : Alban Mizzi, Clément Reversé, Ambre Guichard 

Invité : Thomas Boissonneau 

Thomas Boissonneau, doctorant en sociologie au LISST, Université de Toulouse Jean Jaurès. Sous la direction de Béatrice Millard et Julien Figeac, sa thèse intitulée Les nouveaux acteurs de la vulgarisation en ligne : Quels réseaux pour quels publics ? s’intéresse au phénomène de la vulgarisation, notamment sur YouTube, mais aussi et surtout des enjeux qu’il dissimule.  

La vulgarisation ne semble jamais avoir été aussi populaire d’aujourd’hui : Nota Bene avec 2 millions d’abonnés, les Revues du monde avec environ 1 million, Linguisticae en compte 400 000, E-penser 1,1 million ou encore C’est une autre Histoire plus de 600 000. Face à l’ampleur d’un tel phénomène la sociologie vise à investiguer et se questionner sur les mécanismes sous-jacents, les réseaux, mais aussi les modes de production des savoirs. Parfois érigés en célébrités du net, ils font aussi parfois parler d’eux pour des déboires bien plus sombres…  


Pour écouter :
S'abonner sur Deezer | Spotify | Apple Podcasts | Notre flux RSS 


Publiée le 27 février 2024

Partager